Balade présidentielle (5/5) : Mieux que l'Élysée, les Pyrénées !

On les présente généralement de gauche à droite mais jamais du nord au sud. Voici les onze candidats à l'élection présidentielle et leurs nids d'enfance.

Dans la vallée d'Aspe

On termine cette balade présidentielle avec le candidat le plus au sud, Jean Lassalle, né à Lourdios-Ichère, et on termine sur air pascal. Je vous parle d'une saga chocolatière. Mais avant cela, un petit détour par l'Office de Tourisme de la Vallée d'Aspe.

Des géologues en accompagnateurs

On est dans les Pyrénées-Atlantiques, en terre de randos. C'est comme les pipes à Saint-Claude et les pruneaux à Agen, vous en avez à foison. Entre autres réjouissances, l'Office de Tourisme a en magasin des « randonnées découverte géologie ». En gros, vous partez pour crapahuter, admirer ET comprendre le paysage. Vous êtes accompagnés par des géologues. En plus de la gourde, ils dégainent régulièrement des schémas et des commentaires pour vous expliquer le pourquoi du comment.

Un raconteur de pays

Le pourquoi du comment, dans un autre genre, vous le dégotez aussi à Lourdios-Ichère, dans l'une des quatre expos de l'Écomusée de la Vallée d'Aspe : « entrez dans le bureau de Jean Barthou, instituteur au XIXe siècle, écoutez et suivez ses écrits réinventés. Le lieu est un chemin de découverte, à faire seul ou avec un raconteur de pays, en flânant ou muni d'un GPS pour une balade géocashing ».

Savez-vous que le petit-suisse n'est pas Suisse ?

J'en viens donc à mon histoire de chocolat, que j'inaugure bizarrement avec une question sur le fromage (et avec la dissolution d'un grand mythe) : savez-vous que les célèbres petits-suisses ne sont pas si suisses que ça ? Ça fait un choc, je sais. L'histoire aurait démarré chez un Normand, à Gournay-en-Bray, inventeur de la forme cylindrique du petit fromage frais. Puis c'est un vrai Suisse, employé dans une vraie ferme de Picardie qui proposa une modification de la composition, celle qui fit le succès du produit.

Encore un Normand !

La Suisse prend un petit coup derrière les oreilles, et même deux ! Car dans la foulée, j'ai appris que le merveilleux chocolat Lindt, s'il est bel et bien Suisse, est quand même un peu Pyrénéen. C'est Rodolphe Lindt, pharmacien à Berne, qui trouve en 1879 la formule (secrètement gardée) qui fait la douceur de ce chocolat. Mais un certain Maurice Rozan de Mazilly, Normand expatrié en Pyrénées, va s'inviter dans l'histoire.

Lindt à Oloron-Sainte-Marie

C'est l'histoire passionnante d'un gamin d'une famille pauvre, gamin débrouillard et d'une incroyable ténacité. « Gueule cassée » après la guerre, il est chocolatier à Paris puis s'installe à Oloron-Sainte-Marie (à 20 km de Lourdios-Ichère). Là, il crée « les Pyrénéens », une marque que la firme suisse reprendra ensuite (photo), après avoir racheté la chocolaterie de Rozan (rachat effectué dans un climat de confiance). Ainsi, Lindt installera en Béarn sa seule usine française... toujours en activité et visitable si vous le souhaitez. C'est même recommandé !

Dans les Pyrénées Atlantiques, découvrez notre village vacances Cap France Arriu Mage !

Partagez

+ d'articles...