Beauvais : entrez dans le summum

Dans la capitale de l'Oise, les amateurs de patrimoine grandiose et rare vont prendre leur pied, surtout à l'approche de la cathédrale Saint-Pierre. Un bijou de l'art gothique... inachevé. Cette étape incontournable de votre séjour beauvaisien vous fait entrer dans le summum, aux sens propre et figuré puisque cette cathédrale est désignée comme ayant le chœur gothique le plus élevé du monde. De toutes parts, elle étonne et déconcerte. De l'arrière, elle vous offre même la vision de ce que peut être un être fantastique, un monstre fait de finesses et d'élégances. Si un ciel bleu s'en mêle, vous serez subjugués !

Flânez chez les potiers

Pour reprendre vos esprits – ce qui est généralement apprécié dans les environs d'un bastion épiscopal – allez donc traîner dans l'histoire de la céramique. Depuis les temps gallo-romains, Beauvais est un fier et puissant ambassadeur de cet art en France. Opérez de façon hasardeuse, non conventionnelle, sans guide, sans personne, flânez chez les potiers ! Ils sont encore quelques-uns, à Beauvais et tout autour, à « utiliser l'argile et le grès pour faire naître de leurs mains coupelles, vases et assiettes ».

Nourrissez la vie

Cette ville est une galante, comme l'était le dramaturge Jean Racine, l'un des plus célèbres étudiants de Beauvais. Si vous souhaitez demeurer dans cet art de vivre à la française, où l'amour trône, alors il faut rester quelques heures, quelques jours encore, courir au Quadrilatère, Galerie nationale de la tapisserie. S'y joue en ce moment – et jusqu'au 1er janvier – une pièce en de multiples actes et des millions de scènes : l'amour. C'est le thème de la 13e édition des Photomnales, « une institution picarde », une exposition de photographies autour de ce sentiment « qui nourrit la vie et réinvente le regard chaque jour ».

Partagez

+ d'articles...