Calais et son Yvonne

D'abord, n'oubliez pas que Calais, c'est la Côte d'Opale ! Et la Côte d'Opale, qui court des côtes belges à la baie de Somme, est d'une rare beauté et d'une grande richesse écologique.

À Calais, c'est là que nous sommes, Français, les plus Anglais. L'église Notre Dame de Calais est d'ailleurs « l'un des rares exemples d'architecture religieuse anglaise sur le continent ». S'y marient en 1921 un des plus célèbres couples français, la jeune Yvonne Vendroux, native de Calais, et le capitaine Charles de Gaulle, natif aussi du Nord, de Lille précisément. Vous pouvez retrouver au musée de la ville une salle dédiée aux De Gaulle et, dans l'ancien Calais, le quartier de la famille Vendroux, une statue du couple. Cette église sera, 43 ans plus tard, le décor d'une scène du film de Henri Verneuil, « Week-end à Zuydcoote ».

Au fil de votre balade calaisienne, vous allez découvrir de nombreux éléments architecturaux remarquables, à commencer par le beffroi, contigu à l'Hôtel de ville, classé parmi les plus beaux de France.

Calais est aussi le cadre d'une des plus grandes œuvres de Rodin : les Bourgeois de Calais. Il faut, à ce propos, que je vous parle de moule. Pas du mollusque, dont c'est ici une tradition, que l'on déguste avec des frites, non, je veux vous parler du moule-modèle. A partir du moule originel des Bourgeois de Calais, il y eut douze monuments, douze éditions originales, implantées, outre à Calais, à Copenhague, Londres, Paris, Bâle, Washington, Tokyo, New-York ou Séoul. Et il y eut ensuite des reproductions, dont une est à Jérusalem.

À Calais, ne manquez pas non plus la Cité internationale de la Dentelle ; c'est une tradition, certes, mais renouvelée sans cesse, notamment grâce à un partenariat avec les étudiants de l’École Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.

À proximité de Calais, découvrez le Village Vacances Cap France Stella Maris

Photo : Office de Tourisme de Calais

Partagez

+ d'articles...