Balade dans les campagnes... de communication

Voilà une question qui taraude toutes les régions, les villes, les offices de Tourisme : quels sont les effets d'une campagne de promotion d'un territoire ? L’efficacité d'une telle communication est difficile à évaluer, elle se mesure en tout cas sur un long terme. Par ailleurs, de nombreux facteurs expliquent l'attractivité, parmi lesquels des éléments, tels que la météo, peu maîtrisables par les collectivités. Quoi qu'il en soit, une balade en France à travers ces campagnes touristiques de communication vous offrent de réels plaisirs.

« Le Jura, à voir sans modération »

Les ressorts de ces campagnes territoriales sont assez classiquement ceux de la pub : l'humour, l'émerveillement, la surprise... tout ce qui vous permet d'imprimer durablement un message. Comme un produit ou un service, une destination se vend. Et la concurrence est rude en France, d'où la nécessité de se démarquer. Certains, à l'instar du Jura cet été, s'appuient les grands classiques, toujours efficaces. Une série de vidéos vous servent un bouquet joyeux de lumières et de paysages époustouflants... sans oublier les incontournables et mythiques vins jurassiens.

L'Aube : pari risqué et rigolo

Certaines campagnes surfent sur l'actualité. C'est le cas de la région Hauts-de-France qui vient de lancer, suite au Brexit, une campagne intelligente ciblée sur les entreprises britanniques, « Welcome home » (« bienvenue chez vous »), laquelle devrait produire aussi des retombées en termes de fréquentation touristique.

Beaucoup plus risqué, le choix de l'Aube, il y a quelques années. Dans plusieurs vidéos, on y voyait un couple de touristes un peu niais, maniant un humour potache. L'expérience n'avait pas emballé les internautes (et fait râler quelques acteurs économiques). Pourtant, celui qui ne connaît l'Aube qu'à travers ses magasins d'usine de Troyes, dénichait dans ces spots des espaces insoupçonnés et très séduisants... et une envie de venir voir.

Bretagne : claque ton selfie !

Autre ressort : la création d'une émotion par le jeu. Dans le cadre d'un concours, le Comité régional du Tourisme de Bretagne a invité les Bretons à envoyer leurs selfies, photos ou vidéos, pour présenter eux-mêmes leur pays. Derrière le jeu, intitulé « Si t'es fier de ta Bretagne, claque ton selfie », les communicants bretons ont fait appel à la fierté d'appartenance au territoire. Doublement habile pour déconstruire les clichés qui collent aux basques des Bretons (et de toutes les régions) : en plus d'appeler les selfiemen-and-women à être leurs propres communicants, le comité régional se dégage d'un autre cliché... sur les agences de communication qui en font toujours un peu trop.

Partagez

+ d'articles...