À Échirolles, le sport est un art

L'histoire du sport est truffée de bons mots, d'élans lyriques, de romans, d'essais, de succès de libraire. Et de nombreux sportifs, acteurs ou spectateurs, ont crapahuté sur les porte-plumes. Les exemples son légion : d'un Coluche provocateur, dégainant ceci : « Si les sportifs arrêtent le doping, on aura l'air malin devant nos télés en attendant qu'ils battent des records » ; à un Georges Orwell incrédule et féroce, shootant cela : « Pratiqué avec sérieux, le sport n'a rien à voir avec le fair-play. Il déborde de jalousie haineuse et de bestialité ».

Un musée unique

Même Homère (celui de l'Odyssée, pas Simpson !) y est allé de sa bafouille : « Il n'est pas de gloire plus grande pour un homme que de montrer la légèreté de ses pieds et la force de ses bras ». Tout ça pour vous dire qu'en goguette à Échirolles, à quelques pas de Grenoble, ne loupez pas le musée Géo-Charles (photo), « premier musée sport/culture en France, né de la rencontre de l'art, du sport et de la littérature ». Il abrite la collection de Géo Charles, collectionneur d'art, sportif, poète, lauréat du concours de littérature aux J.O. de 1924.

En forme !

Amateurs de lieux de rencontres et de découvertes, vous êtes ici chez vous. Vous dégoterez aussi dans cette troisième ville de l'Isère, un étonnant Centre du graphisme qui, sur le coup, jette un pont entre l'art et la citoyenneté : « Le graphisme crée du sens, clarifie, souligne, dramatise, amuse, met en forme le message que l'on veut faire passer... ». Ce centre, abrité dans l'ancienne mairie d'Echirolles labellisée « Patrimoine en Isère », est évidemment lié au Mois du graphisme, rendez-vous international vieux de 25 ans. Pas si vieux en fait...

À proximité d'Échirolles, découvrez le village vacances Cap France L'Escandille

Crédit Photo : Sprint Club d'Echirolles

Partagez

+ d'articles...