Histoires de montagnes : les Vosges

À un mois des vacances de Noël, on se balade cette semaine dans les cinq grands massifs montagnards français. Dans les Vosges, on s'arrête sur un incontournable : la gastronomie montagnarde, celle qui réjouit chaque jour des millions de Français, y compris ceux des villes, des mers et des plaines.

La nature inspire

Si on devait faire une thèse sur le sujet, d'abord on l'écrirait sur une table bien garnie (pas dans un labo carrelé blanc) et on dirait pour commencer : la gastronomie de montagne coule de source. La plupart de ses plats se sont inspirés de la nature, des conditions climatiques, de techniques ancestrales et de traditions. Dans les Vosges, vous entendrez dire que pas mal de spécialités sont à base de viande fumée, tout simplement parce que la fumaison était la seule technique de conservation.

Les fromages rois

Les produits sont aussi directement liés à l'agriculture et à l'élevage, nous offrant par exemple une flopée de fromages : dans les Vosges, le munster et le géromé, ailleurs les Bleu d'Auvergne, Reblochon savoyard, Mont d'or jurassien ou Tomme des Pyrénées... La France est reine en la matière. Histoire, climat, tradition...la géo est aussi à l'origine de cette gastronomie qui tient au corps. Les Vosgiens vous serviront truites et brochets, tirés de rivières et lacs en grand nombre.

L'andouille du Val d'Ajol

Au passage, signalons qu'il n'y a pas que l'andouille de Vire ou de Guémené (par ailleurs excellentes et recommandées pour la santé!), le Val d'Ajol, au sud des Vosges, est réputé pour son andouille. Sa foire à l'andouille est l'une des plus vieilles de France, l'une des plus ripailleuses. Vous pouvez retenir la date grâce à Louis-Philippe Ier qui, en 1831, l'a fixée par ordonnance au 3e lundi de février.

Les Tofailles, un condensé de Vosges

Le plat quasi emblématique des Vosges, ce sont les tofailles (c'est du patois vosgien, ça veut dire « à l'étouffée »). C'est divin. Vous prenez un plat à baeckeoffe, vous y collez dans les règles de l'art, lard ou lardons, pommes de terre, oignons, viande fumée et vous laissez cuire. Vous y ajoutez un peu de vin blanc... d'Alsace naturellement !

Vins d'Alsace

Car bien manger dans les Vosges, c'est ne pas oublier les vins d'Alsace, charmants et délicieux grâce à la montagne des Vosges. Elle protège l'Alsace des vents et forme un climat au poil pour les vignes sur le versant alsacien. Trois régions en effet se partagent le massif vosgien, Alsace, Lorraine et Franche-Comté. Les Vosgiens sont des têtes de caboche, comme on dit là-bas, mais partageurs !

Photo : À Gérardmer, la petite auberge « Au Bois Joli ». Beaucoup y vont à ski. (© Thierry Kuhn)

Autour du massif des Vosges, vous trouvez quatre villages vacances Cap France : Le Domaine Saint‑Jacques et Le Relais Saint‑Bernard en Alsace ; La Bolle et Les 4 Vents dans les Vosges. 

Partagez

+ d'articles...