Ce qu'il y a autour de Kaysersberg

Élu la semaine dernière « village préféré des Français », Kaysersberg croule sous les coups de téléphone. Ravi de la pub, le village du Haut-Rhin, qui a vu naître Albert Schweitzer, s'attend à un déferlement de touristes cet été. Dès la fin de l'émission de France 2, confie le directeur de l'Office de tourisme, le site internet kaysersbergeois enregistrait « des pics de connexion à 1500 contre 50 maximum, d'habitude ».

Les tours d'Ammerschwihr

C'est sûr, Kaysersberg vaut le détour, et même le contour, mais à vouloir faire comme les autres cet été, vous risquez fort de goûter les longues files d'attente. Offrez-vous donc une visite autour de Kaysersberg. Vous pouvez entamer la route des vins par Ammerschwihr et son Kaefferkopf. Ce haut-lieu de vignes est la première délimitation officielle et premier nom protégé, « 40 ans avant l'apparition de l'appellation AOC Alsace Grand Cru ». A voir aussi : les tours d'Ammerschwihr, celles des bourgeois, des fripons, des voleurs et des cigognes.

Du haut d'Orbey et Lapoutroie

Puisqu'on est aujourd'hui dans une histoire de pourtour, je vous propose une autre tour, sur les hauteurs d'Orbey et Lapoutroie, sur la tour du Faudé. Celle-ci rappelle d'abord l'histoire des guerres, puisqu'elle a été détruite deux fois, en 1915 et 1944, et reconstruite deux fois. À l'origine, c'est la section de Kaysersberg‑Lapoutroie du Club Vosgien qui l'avait bâtie. Haute de 16 mètres, elle offre aujourd'hui un des plus beaux panoramas sur le pays welche.

Sainte-Marie-aux-Mines et aux Bobines

N'oubliez pas une halte à Sainte-Marie-aux-Mines, petite ville à l'histoire industrielle très riche, notamment textile. Elle a conservé de ce passé un rendez-vous international et passionnant : le carrefour européen du patchwork, dont la prochaine édition aura lieu à la mi-septembre. Vous aurez noté comme moi qu'on ne dit pas Sainte-Marie-aux-Bobines, parce que Saint-Marie, c'est aussi les mines d'argent, dont certaines sont visitables.

Aubure, le plus haut village d'Alsace

Au nord de Kaysersberg, vous trouvez Fréland, où quelques scènes du film « La grande illusion » ont été tournées (Jean Renoir avait choisi ce secteur pour la beauté des paysages). Vous trouvez également Aubure, le plus haut village d'Alsace, situé sur un plateau à 800 mètres d'altitude. Là aussi, vous allez pêcher des points de vue héroïques, le plus performant vous attend sur le belvédère du col de Fréland.

Et puis les Vosges, à portée de pieds...

Kaysersberg est une ville vosgienne. Entendons-nous bien... une ville du massif des Vosges. Mais le département des Vosges n'est qu'à quelques kilomètres. On le rejoint par le col du Bonhomme et on attrape alors Plainfaing comme une tête de gondole. Cette commune vosgienne, à l'histoire textile également longue et riche, abrite un record français : la Confiserie des Hautes-Vosges (photo). Elle est l'entreprise agro-alimentaire la plus visitée de France et fabrique, entre autres, la célèbre bergamote de Nancy.

Découvrez dès maintenant toutes nos offres de séjours dans le Massif des Vosges

Partagez

+ d'articles...