Ils ont marqué nos vacances (3/10) : le bikini

On ne les connaît pas forcément, on ne les voit jamais, pourtant ils se baladent en permanence avec nous pendant les vacances. Je vous emmène dans les régions de dix personnalités dont les noms sont liés à nos congés et nos loisirs.

Avec Micheline Bernardini à Paris

Quelle histoire ! On pourrait résumer ainsi, en deux petits mots et un gros point d'exclamation, l’avènement tumultueux du bikini. Si l'on parle d'un vêtement court fait de deux pièces, on peut situer sa création à la Grèce antique. Mais celui qu'on voit aujourd'hui sur les plages – et qu'on ré-interdit dans certains pays – est né en France, dans l'immédiat après-guerre.

Accueil explosif

Avant d'habiller les femmes, le bikini a occupé l'esprit de deux hommes : Louis Réard, tenancier des Folies Bergères, et le styliste Jacques Heim. Ils sont ses créateurs. L'histoire du nom bikini est également passionnante. Louis se dit un jour ceci : l'île de bikini, dans l'océan Pacifique, vient d'être le théâtre d'essais nucléaires. Puis il se dit cela : si je veux que mon maillot de bain reçoive un accueil aussi explosif qu'une bombe atomique, nommons-le bikini. Bingo.

68 000 € le bikini d'Ursula Andress

Cinq jours après les essais nucléaires, le bikini est officiellement présenté à la piscine Molitor de Paris, en juillet 1946. Micheline Bernadini, sublime danseuse du Casino de Paris, fait son apparition. Et le nombril, sa révolution ! Il était jusqu'alors caché car considéré comme une partie intime du corps. Assez vite, le bikini devient populaire, il lui faudra toutefois quelques coups de main, dont celui d'Ursula Andress qui joue bikinisée dans « James Bond 007 contre Dr. No », en 1962. Le maillot de bain blanc qu'elle porte dans ce film a été échangé, en 2001 chez Christie's, contre une bagatelle de 68.000 €.

Paris et l'Art-Déco

Le choix de la piscine Molitor pour présenter le premier bikini n'est pas innocent. C'est l'une des plus belles piscines de Paris, où viennent barboter quelques gens de la haute. Son intérêt réside surtout dans son architecture Art Déco et dans la participation de plusieurs grands artistes à son érection. Si vous êtes à Paris, offrez-vous un parcours Art Déco, c'est un beau cadeau ! Du Palais de Chaillot aux Folies Bergères, du Grand Rex au Louxor, vous revivrez un peu la belle folie des années 20.

À Bruay-la-Bussière, Roubaix, Rennes...

Autres conseils art-nautico-décos, notez que plusieurs villes en France possèdent de très belles piscines Art Déco : Rennes, dont la particularité est qu'elle est toujours piscine et qu'elle fut aussi la première piscine chauffée de France ; Bruay-la-Bussière, dans le Pas-de-Calais, toujours piscine aussi ; et Roubaix que vous pouvez visiter sans enfiler votre bikini puisqu'elle est aujourd'hui un musée.

Maintenant que vous savez tout sur le bikini, il est temps de préparer vos prochaines vacances à la mer !

Partagez

+ d'articles...