Ouest-Varois : assurément surprenant

Perdre du temps ! Voilà un des plus grands délices qui nous est offert (si on ne vous l'offre pas, prenez-le !). Partant de Toulon pour me rendre à Aix-en-Provence, j'aurais pu faire dans le mode (com)pressé, A50, et zou. J'ai pris l'option du lent cabotage intérieur. « Aller de ville en ville », comme chantait Véronique Sanson, « comme un radeau perdu » (c'est la suite de chanson, ce n'est pas de Véro dont je parle...)

La Seyne-sur-Mer : joliment poétique

Bien sûr, dans cette ville, seconde du département du Var, vous n'échapperez pas à l'histoire des chantiers navals. Vous pouvez vous la jouer plus poétique avec un parcours insolite (et non organisé), celui des écoles, car toutes ou presque sont baptisées d'un nom de poète et/ou d'écrivain : Victor Hugo, Georges Brassens, Marcel Pagnol, Romain Rolland, Rousseau, Saint-Ex, Jules Verne... de quoi encourager les bambins à soigner leurs lettres. Bien !

Six-Fours-les-Plages : terriblement splendide

Rendez-vous maintenant chez la voisine, Six-Fours-les-Plages. Un conseil si vous êtes Six-Fournais ou des environs : ne manquez pas cette expo rare, « Guerre et Beauté », ensemble de photographies de Françoise Spiekermeier (visible jusqu'au 4 juin) : « La journaliste et photographe s'intéresse depuis des années à la représentation du corps et à la beauté, une représentation qu'elle envisage comme l'ultime acte de résistance de l'être humain face à l'âpreté du quotidien et parfois aux horreurs du monde ».

Bandol : doucement olé-olé

Et nous voici à Bandol. La première fois que j'ai promené ma bobine à Bandol, voilà ce qu'on m'a dit : « ici, il y a les vins, le trou de Madame et les fameux pointus et leurs phallus ». Bien sûr, très vite j'ai soupçonné un Bandolais porté sur la chose. Pas tant que ça, en fait. Les vins d'ici, c'est vrai, sont d'héroïques synonymes de l'apéro d'été, sur toute la planète. Et le « Trou de Madame », c'est juste l'une des nombreuses criques faisant la réputation des lieux. Quant aux pointus, c'est un fameux bateau « aux formes éffilées aux deux extrémités » et dont le phallus n'est rien d'autre qu'une pièce de l'étrave.

Saint-Cyr-sur-Mer : carrément improbable

J'arrive à Saint-Cyr-sur-Mer comme dans un atterrissage new-yorkais, je plane, je tombe sur la Statue de la Liberté, dorée, donnant à la place qui l'accueille un air insolite (photo). Carrément improbable. Cette œuvre est l'authentique modèle de la grande, l'Américaine. Elle est signée par Bartholdi himself et elle mesure 2,50 mètres, des pieds à la tête, c'est pile-poil la taille de l'index de sa consœur américaine !

Décidément New-Yorkais

En quittant Saint-Cyr et le Var, vous abordez les Bouches-du-Rhône et très vite Aix‑en‑Provence. À Aix, invitez-vous au Festival de Pâques. C'est en ce moment, c'est top, c'est pas le genre pince-fesses de certains festivals de musique classique, c'est l'orchestre new-yorkais The Knights qui est l'invité d'honneur cette année et « vous aurez même la possibilité de diriger les musiciens en prenant la place du chef, durant un événement appelé "Le maestro, c'est vous !" »

Découvrez dès maintenant toutes nos offres de séjours en région Provence‑Alpes‑Côtes‑d'Azur

Partagez

+ d'articles...