Porto-Vecchio et ses superlatifs

Troisième ville de Corse, en superficie et en population, Porto-Vecchio cultive les archi, les extra, les super, les hyper, les méga... Elle est un champ de superlatifs. Elle est trop !

Avec une méga-impressionnante histoire d'abord. Elle est le siège de la civilisation torréenne et son port fut fondé par les Grecs de Syracuse.

Hypers beaux paysages aussi. Allez notamment vous balader à la sortie du village, en direction de Zonza, « un petit terre-plein permet de s'émerveiller d'un panorama époustouflant. Un peu plus haut, niché au cœur d'une forêt de pins et de hêtres, le lac artificiel de l'Ospedale (U Spidali) dessine un décor enchanteur, patrie du Mateo Falcone de Prosper Mérimée. »

Elle est un super repaire de stars : Carla Bruni, Paris Hilton, Mylène Farmer, Laetitia Casta, Jean Reno, Christian Clavier y ont des résidences, ces deux derniers ayant d'ailleurs tourné ensemble à Porto-Vecchio, « L'enquête corse ».

Elle est archi-précoce, dans de nombreux domaines, dont l'accueil du Tour de France. Porto-Vecchio fut en effet la première ville corse à recevoir une étape du Tour, en 2013, et pas n'importe laquelle : celle du départ.

Pour peaufiner le tableau – de maître ! – Porto-Vecchio abrite la plus grande discothèque à ciel ouvert d'Europe et sans doute l'une des plus grandes sagas familiales en politique : celle de la famille Rocca Serra. Dix membres de cette dynastie ont été maires de la commune, totalisant 127 ans de mandats, depuis 1803. Qui dit mieux !

Photo : Office de Tourisme de Porto-Vecchio

Partagez

+ d'articles...