GR 3 : de l'Ardèche à La Baule

À l'occasion du jeu concours « Mon GR préféré » (c'est jusqu'à jeudi !), mené en partenariat avec la FFRandonnée, nous nous baladons cette semaine dans l'histoire des sentiers de Grande Randonnée. Promenons-nous aujourd'hui sur le GR 3, pourtant né le premier !

Une gestation de 35 ans

En 1947 (année de naissance de la FFRandonnée), le premier tronçon d'un GR est officiellement ouvert, il relie Beaugency à Orléans, dans le Loiret. Mais le parcours du GR 3, dans sa totalité, ne sera achevé qu'en 1983. Entre temps, deux GR font leur apparition : le GR 1, « le tour de Paris », et le GR 2, allant de Dijon au Havre et traversant la capitale.

L'amour arrivé en tête

Celui qui nous intéresse aujourd'hui, le number trois, grosso modo, suit la Loire. Il court du mont Gerbier‑de‑Jonc (photo), où la Loire prend sa source, à La Baule. C'est sur la Côte d'Amour que l'on arrive (où que l'on part, chacun prend le sens qu'il veut). Le nom de cette côte d'amour a été choisi en 1911, par les lecteurs du journal La Mouette, invités à répondre à un sondage. L'amour était arrivé largement en tête, loin devant le saphir et le diamant.

Sentiers de Grandes Découvertes

Pour qui veut prendre un GR de A à Z - le GR 3 fait 1200 kilomètres, il va au devant de très nombreuses découvertes, du grand classique au plus loufoque. Ce GR 3 est une ribambelle d'occasions de s'arrêter et de découvrir la France sous des aspects très variés, avec des patrimoines majestueux ou riquiquis, solides ou liquides, sucrés, salés, colorés, émouvants, drôles ou carrément déroutants.

Lenin Café

150 kilomètres après votre départ de la Baule, vous arriverez à Chalonnes-sur-Loire (à 8 kilomètres du village vacances Cap France Les Jardins de l'Anjou), et vous allez dégoter un café hors-normes, un musée-guinguette dénommé ainsi « parce que Lénine aurait pu s'y arrêter lorsqu'il se rendait de Paris au Pornic, entre 1904 et 1910 », Le Pornic où il venait passer ses vacances.

Des châteaux, des vignes, des rillettes...

Sur votre route, vous pourrez aussi être retardés par de multiples châteaux, des vignes, des villes, des villages, un musée du cheval (à Saumur), une dégustation de rillettes (à Vouvray), ou d'andouilles (à Jargeau), les fêtes johanniques d'Orléans, la faïence de Gien, les émaux de Briare, le palais ducal de Nevers...

3000 machines à Azay-le-rideau

Ce sont des milliers de merveilles à regarder et écouter, dont le musée Maurice-Dufresne (c'est mon coup de cœur), à Azay-le-rideau, dans l'Indre-et-Loire : « sur six hectares, une impressionnante collection de 3000 véhicules, machines et objets d'époque, véritable patrimoine mécanique des années 1850 aux années 1950 ». 

Photo :Office de tourisme d'Aubenas-Vals

Découvrez dès maintenant tous les villages vacances Cap France situés le long des GR de France !


Partagez

+ d'articles...