Rochefort et sa folie des six

Dans ma vie de globe-trotteuse, j’avais déjà vu moult concentrations, de représentations théâtrales, de projections de films, de concerts, d’expositions, mais un tel rassemblement d’anniversaires, c’est du jamais vu. En 2016, s’il y a une ville en France qu’il ne faut pas louper, avec sa pétillante saga des bougies à souffler, c’est bien Rochefort !

Ça démarre avec 1666. 350 ans d’histoire maritime que les Rochefortais et leur hôtes vont fêter, en mémoire d’un XVIIe siècle et de son Louis XIV qui dotent notre pays d’une véritable  marine de guerre . En 1666, Rochefort est choisie par le roi et son ministre Colbert pour y implanter un puissant arsenal. C’est la création de la ville qui est aussi célébrée à cette occasion. Autre grand événement qui a marqué Rochefort : l’histoire de la frégate La Méduse. En juin 1816, celle-ci appareille pour le Sénégal et s’échoue au large de la Mauritanie. « Le 5 juillet, 150 hommes sont abandonnés sur un radeau de fortune. Treize jours plus tard, ils sont sauvés par miracle et racontent la soif, la faim, la violence, l’indicible, le meurtre, l’anthropophagie, la survie, les limites de l’homme. La Méduse, c’est un drame, un scandale et un tableau. » Un des plus célèbres tableaux du monde.

En 2016, Rochefort va aussi saluer la grande époque des dirigeables dont l’un des épisodes fameux se déroule ici, en 1916, avec la création par la Marine du centre de l’aérostation.

Et cinquante ans plus tard, à l’été 1966, l’équipe de Jacques Demy débarque à Rochefort pour y tourner l’une des plus grandes comédies musicales, « Les demoiselles de Rochefort ». En tête d’affiche, les deux mythiques sœurs jumelles, les sœurs Garnier, interprétées par Françoise Dorléac et Catherine Deneuve (dans la vie, elles sont également sœurs, Françoise, décédée un an après le film, étant l’aînée).

Si j’ajoute à mes recommandations du jour que nous sommes au pays de l’Hermione, splendide réplique de la frégate La Fayette, que Fort Boyard est à deux pas, que la nature, elle, n’a pas des allures de réplique et joue dans le registre de l’authentique, je sens que vous allez craquer.

Et si j’en remets encore une petite couche, par exemple que c’est dans un café de cette ville – aujourd’hui Café de la Paix – que Victor Hugo écrivit cette merveille : « demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, je partirai, vois-tu, je sais que tu m’attends… », vous me suivez…

Découvrez dès maintenant toutes nos offres de séjours près de Rochefort.

Photo : Rochefort-Océan Tourisme / David Compain

Partagez

+ d'articles...