Quel Saint-Valentin êtes-vous ?

Messieurs, si Madame pousse un petit soupir de soulagement quand vous lui annoncez votre idée de zapper la Saint-Valentin, n'en croyez rien ! Faites quelque chose, même le service minimum. Vous avez tout le week-end pour vous préparer (c'est mardi) et concocter une idée. Voici quelques-unes des catégories de saints Valentin. Dans laquelle vous rangez-vous ?

Tintin, crétin ou matin ?

Le genre crétin (on dit aussi le genre « oh comme c'est ballot ») c'est celui qui oublie alors qu'il sait ! Il sait que son Isabelle, son Annabelle, sa Gabrielle y tient comme à la prunelle de ses yeux. Le genre tintin est celui qui ne fait rien, volontairement, religieusement, gréviste de la Saint-Valentin. Faites un effort cette année, ralliez-vous au genre matin. Vous lui offrez des croissants au beurre et une rose rouge le 15 février à l'aube. Ainsi, vous la comblez de bonheur sans trahir vos camarades de lutte.

Bottin, ballotin ou diamantin ?

La question cruciale porte sur l'objet du plaisir : ce que vous lui offrez, ce qui va lui donner l'éclat du sourire d'après votre premier patin, quand derrière l'église elle a coupé net votre baratin et s'est emparée de vos lèvres. Le genre Ballotin est classique mais très bien, c'est le Saint-Valentin branché chocolat. La classe au-dessus, c'est le diamantin. Il y a aussi le genre libertin, ou coquin (dans les cadeaux en vogue, évitez le « kit chatouille‑moi » avec les fausses moustaches, c'est de mauvais goût). Et puis il y a le genre bottin, tendance radin, qui passe sa soirée dans l'annuaire à la recherche du resto le moins cher. Et le moins loin, tant qu'à faire.

Un tango en apéro

Passons à la catégorie des aventuriers. Dans le genre serpentin, vous avez le garçon qui organise une fête à la maison avec tous vos amis... surtout les siens. Le genre lointain vous emmène au-delà de vos espérances, et rien que pour vos yeux se fait byzantin, bizertin ou argentin, avec un tango en apéro. Malin aussi, de bon teint et de bon ton, une virée au quartier latin. Vous pouvez aussi lui jouer un va-et-vient made in Martin (on dit aussi balade made in France), par exemple soyez Bisontin. En tout cas, soyez classes, Messieurs, elles le valent bien.

Et pourquoi pas lui offrir un week-end ?

Partagez

+ d'articles...