Tous Louis de Funès !

Vous faites quoi dans la vie ? Je suis Trip Advisor ? Quoi ? Conseiller en voyage, quoi ! Tout le monde aujourd'hui, par la grâce du net, peut se balader avec ce titre. Tous, nous détenons ce petit pouvoir de recommander chaleureusement, ou de bâcher méchamment, un établissement.

TripAdvisor, qui se revendique « le plus grand site de voyages au monde, avec 455 millions de visiteurs uniques par mois », recueille « 570 millions d'avis à travers le monde ». Ces millions de citoyens-consommateurs, remplaçant ou complétant les bons vieux Louis-de-Funès (*), produisent des effets divers. Cela peut nous procurer un vent frais, bousculant les habitudes et les classements parfois ronronnants des grands professionnels.

« Se débarrasser des avis frauduleux »

C'est ce qui vient d'arriver à un couple de Parisiens, tenant un resto de quartier. Justine et Camille, patrons du Capiello, se sont retrouvés en tête du classement TripAdvisor de tous les restaurants de Paname. L'affaire a été révélée hier sur France Inter.

Mais le mouvement « Tous Louis-de-Funès » peut produire aussi des avis faussés, d'abord parce que les goûts, les couleurs, les saveurs, ça ne se discute pas ! Mais aussi parce que tel conseiller en voyage peut être le julot de la serveuse, ou que tel autre n'a toujours digéré qu'on lui file un Beaujolpif en retard. L'un sera dithyrambique, l'autre sera vachard. La vérité sera entre les deux ? Pas sûr ! TripAdvisor se dit conscient de ce problème des revanchards ou copinards et veut « se débarrasser des avis frauduleux ». Un célèbre restaurant du Mont Saint-Michel en a fait les frais il y a deux ans (à lire, l'article de Libération sur le sujet).

« Prestations de qualité garanties par l'Etat »

Comme d'hab, tout est dans l'équilibre. Prendre le temps de choisir, croiser différents avis, ce sont des habitudes à prendre. TripAdvisor est un bel outil, mais il est un des outils ! N'oublions pas les labels et les marques, notamment celles garanties par l'Etat, telle « Qualité Tourisme » qui impose à ses établissement labellisés « des contrôles inopinés et indépendants » sur une dizaine de critères (à lire, l'article d'Atout France).

N'omettons pas non plus le B-A-BA : le questionnement de nos entourages directs lorsque nous sommes en voyage, les avis pris au hasard, puis recoupés. Ils forment de bons indicateurs. Consultez votre hôte ou hôtesse d'accueil à l'Office de tourisme, le chauffeur de taxi, vos amis et parents venus avant sur cette destination (si ce n'est pas il y a vingt ans !), le patron du bistrot, vos compagnons de randos, bref, menez votre enquête. Ça peut même être une excellente occupation de vacances !

(*) Photo : Louis de Funès, dans L'Aile ou la cuisse, joue le rôle d'un critique et directeur du guide gastronomique Duchemin.

Partagez

+ d'articles...