Verdun : l'histoire surprenante des cadeaux du Président

C'est l'histoire des petits cadeaux que se font les grands de ce monde, de la belle histoire, de la drôle, parfois même complètement folle. L'histoire des cadeaux entre chefs d’État nous fait entrer par la petite porte dans le récit passionnant des relations, chaotiques ou pacifiques, entre les nations. On va les classer dans différentes catégories. D'abord les cadeaux encombrants

Les pandas de Pompidou et le chameau de Hollande

Li li et Yen yen n'avaient rien demandé, ils ont pourtant atterri un jour au Zoo de Vincennes, embarqués dans l'avion avec le président chinois Zhou Enlaï qui les a offerts au président français Georges Pompidou. Ça remonte à 1973 et ils sont aujourd'hui morts tous les deux – Zhou et Georges aussi – mais Li li est toujours visible au Muséum national d'Histoire Naturelle. François Hollande, quarante ans plus tard, s'est vu offrir par le président malien un chameau. « Je l'utiliserai autant que possible comme moyen de transport », a t-il dit pour dire merci, avant de le refiler à des paysans maliens. Depuis, il a opté pour le scooter.

136 kilos de mouton pour Georges Deubeulyou

C'est du mouton, mais en barquettes, pour un poids total de 136 kilos, que le président argentin avait offert en 2003 à son homologue américain Georges Deubeulyou. On classera ça dans les cadeaux bizarres. Dans l'étagère des cadeaux guerriers et néanmoins bizarres : la kalachnikov de Poutine pour le président égyptien en 2015, tout ça pour ouvrir des négociations... sans doute très pacifiques.

Chère, très chère Michelle Obama

Dans la catégorie des cadeaux « j'ai cassé ma grosse tirelire », le roi d'Arabie Saoudite tient le pompon. En 2009, il a offert une table en marbre, d'un montant de 35.000 dollars, à Barack Obama, ainsi que des bijoux d'une valeur de 145.000 dollars à son épouse Michelle. Pour la catégorie des cadeaux « pas de jaloux », François Mitterrand is the best. A son arrivée à l’Élysée, en 1981, cet amoureux des voyages avait fait fabriquer une série de globes terrestres de 1,20 mètre de diamètre... qu'il a offert 47 fois.

Cent pièces exceptionnelles

La France, contrairement aux Etats-Unis, reste très discrète sur ces listes de cadeaux, officiellement « pour des raisons diplomatiques ». Une réserve secrète, dite « réserve Alma », basée à Paris, abrite la plupart de ces présents. L'exposition « les artisans de la paix », visible encore quelques jours à Verdun, est d'autant plus intéressante et rare. Ce sont cent pièces exceptionnelles qui sont exposées au Centre mondial pour la paix.

Bar sympathique avec festins festifs

Puisque vous allez à Verdun, avant ou après la fermeture de l'expo, dites-vous bien qu'il n'y a pas, là-bas, que le Centre mondial de la paix ou les champs de bataille à visiter. Cette ville est un délice, surtout au cœur de la ville quand les terrasses déploient leurs tables et leurs petites pattes. Je vous conseille notamment « la barge, bar sympathique avec festins festifs » (photo), calé sur une péniche juste devant l'Hôtel de Ville.

Partagez

+ d'articles...