4 Vents Vosgiens

Dans le réseau Cap France, deux villages vacances se nomment « Les Quatre Vents ». L'un est au cœur du Massif des Vosges, en bord d'Alsace. L'autre est en bord d'Atlantique, sur l'île de Noirmoutier. En Vendée, je vous y emmènerai dans quinze jours. Je viendrai aussi avec ma petite question, posée au responsable du village : « Et pourquoi donc vous vous appelez 4 vents ? ».

Un cercle brodé par Gérardmer, Belfort, Mulhouse...

Nous voilà à Ramonchamp, au sud des Vosges. On est entre montagne et campagne, au cœur d'un large cercle (un peu losange), brodé par des villes aux histoires et visages divers : Gérardmer, Vesoul, Montbéliard, Bâle, Mulhouse, Belfort, Colmar... Ma petite question est donc arrivée aux oreilles d'Alexandre. Il répond, presque en poète : « 4 vents... parce que nous sommes au cœur d'une belle diversité de paysages et de lieux ». C'est peu de le dire.

La petite Finlande

Si vous vous posez dans ce village vacances, vous constaterez vite la variété extraordinaire que vous avez à portée de mains et de pieds, c'est un vrai collier de découvertes. À quelques kilomètres au sud de Ramonchamp, démarrez avec de l'époustouflant : le plateau des mille étangs (photo). Ils ont offert à cette région de Haute-Saône le nom de « Petite Finlande ». Cette multitude d'étangs, « c'est le résultat du retrait des glaciers qui recouvraient les Vosges à la fin de la dernière ère glaciaire, il y a 12 000 ans, et qui ont à cette occasion creusé le sol à certains endroits ».

« Cathédrale » ronde et blanche

Un peu à l'est, passez de l'époustouflant à l'étonnant. Faites un saut à Ronchamp, voyez la chapelle Notre-Dame du Haut (que certains nomment « la cathédrale de Ronchamp »), conçue par Le Corbusier. Ronde et blanche, elle est abritée par un toit en forme d'aile biscornue. Par sa finesse, elle rompt (et ron petit patapon) avec les œuvres de l'architecte suisse, plutôt producteur d'un style carré et massif.

La voiture la plus chère du monde

Et hop, léger pas de deux en direction de l'Alsace. Vous voilà à Mulhouse. Une ville qui ravit les amateurs de musées. Elle en a une flopée, sur des thèmes variés : beaux-arts, trains, électricité, papiers peints, impressions sur étoffes... et bien sûr automobile. Mulhouse possède l'une des plus grandes collections d'automobiles du monde. 450 véhicules joliment mis en scène, dont la Bugatti personnelle d'Ettore Bugatti, considérée comme la voiture la plus chère du monde. La ville de Mulhouse est une perle, pleine de vie artistique. Elle est un peu, injustement, étouffée par les réputations de ses consœurs alsaciennes Colmar et Strasbourg.

La ville aux mille balcons

Retour dans le département des Vosges où les perles poussent aussi à proximité de Ramonchamp : Bussang et son célèbre Théâtre du Peuple (immense scène en pleine forêt), Gérardmer et son lac, La Bresse où il n'y a pas que des pistes de ski, Plombières‑les‑Bains, « la ville aux mille balcons », et sa délicieuse ambiance Second Empire, Remiremont et ses arcades splendides, Le Val d'Ajol et ses andouilles splendides aussi, Épinal et sa fabuleuse épopée de l'image...

Centre équestre, étang de pêche, piscine...

Mille étangs, mille balcons, quatre vents, j'additionne et je retiens que Ramonchamp et son village vacances Cap France forment un pivot. Ils sont presque pile-poil à l'intersection de trois régions ayant en commun la douce montagne des Vosges : Lorraine, Alsace et Bourgogne-Franche-Comté. Vous pouvez d'ailleurs vous offrir un séjour en restant aux 4 Vents. Il y a de quoi faire ! Un centre équestre (poneys et chevaux), un parc arboré de huit hectares, un étang pour la pêche, une terrasse panoramique (avec vue sur le ballon d'Alsace et, possiblement, vue sur les ballons de vins d'Alsace), mais aussi des espaces de loisirs, une piscine, un solarium...

Le Jardin d'Emil'Saveurs

N'oublions pas le romantique-pratique-pédagogique Jardin d'Emil'Saveur. Joli jeu de mot pour baptiser un espace dont le maestro est Émile, jardinier, homme d'entretien au village vacances et apiculteur. Il est à l'origine de ce jardin, avec un groupe d'élèves agriculteurs de la Maison familiale. Et là aussi, on est à un croisement, comme nous l'explique Alexandre Vuillemenot. C'est un jardin pour les yeux, « pas trop grand pour conserver une intimité. On s'y balade, on vient y prendre l'apéritif, s'y reposer, lire ».

Mariage de parfums

C'est un jardin pour le nez, où les parfums – de thym, de menthe et même de melon et de bien d'autres merveilles de la terre – se marient et donnent faim. C'est d'ailleurs un jardin pour la bouche. On y voit aussi, en partie, ce qu'on mangera plus tard ou ce qui parfumera nos assiettes. C'est un jardin pour l'avenir : « comme avec les chevaux et les poneys, ce jardin porte une démarche pédagogique, en direction des enfants notamment. Le jardin est une belle matière à épanouissement. On a aussi une petite culture fourragère, qui fait le lien avec les animaux ».

Label 4 saisons

Côté cuisine, vos papilles, vos estomacs et toute la troupe seront aux petits oignons. Le village vacances est labellisé 4 saisons. Ici, produits locaux et de saison sont à l'honneur, en harmonie, avec un autre maestro aux manettes, Sylvain. Et puisque qu'on parle de Sylvain, Alexandre insiste : « il faudrait citer tout le monde, on est une équipe, il y a Émilie, Mélanie, Sylvain et les chefs cuisiniers, Jérôme, chargé de l'animation et des randos, sans oublier les guides, les accompagnateurs moyenne montagne, les saisonniers... ».

V.H. / Crédit Photo : Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges

Découvrez dès maintenant le village vacances Les 4 Vents dans les Vosges !

Partagez

+ d'articles...