Bon anniversaire les Schtroumpfs !

Il y a 60 ans, le 23 octobre 1958, apparaissait pour la première fois cette bande de petits bonshommes bleus, créés par le dessinateur belge Pierre Culliford, dit Peyo. C'était dans le Journal de Spirou, dans un épisode de Johan et Pirlouit où les Schtroumpfs n'étaient alors que des seconds rôles.

Dans 25 langues

Depuis, les Schtroumpfs ont rencontré le succès, carrément international, avec la vente de plus de 40 millions d'albums et des traductions dans 25 langues. On les appelle aussi les Smurfs (anglais), les Schlumpfs (allemand), les Smolfs (danois), les Pitufos (espagnol), les Smoulas (tchèque), les Chmarfs (breton), les Pottokiaks (basque)... Et c'est aussi traduit en chinois, en japonais, en arabe, en hébreu, en grec, mais je n'ai pas les bonnes lettres sur mon clavier...

Passe-moi le schtroumpf !

Tout a démarré d'une façon drôle. En 1957, Peyo déjeune avec le dessinateur Franquin. Peyo veut la salière mais, trou de mémoire, il n'arrive pas à sortir le mot « salière » et décoche un « passe-moi le schtroumpf ! ». D'autres versions disent que c'est Franquin qui aurait dit cette phrase. En tout cas, la saga naissait bel et bien autour de la table.

Le Schtroumpf touriste

Il n'y a pas que la BD qui cartonne. Des chansons ont investi les hit-parades européens. Des produits dérivés ont été créés, dont les figurines vendues à 500 millions d'exemplaires. Des séries animées ont été portées à l'écran, le petit et le grand. L'un des films pour le cinéma a été tourné à Juzcar, en Espagne. Toutes les maisons avaient été peintes en bleu (photo) pour les besoins de la réalisation. Elles le sont restées après (ce qui n'était pas prévu) et le village, depuis, n'en finit pas d'accueillir des touristes.

Le Grand Schtroumpf est-il Karl Marx ?

Même la langue schtroumpf a fait l'objet d'études, notamment par l'écrivain italien Umberto Eco. La Schtroumpf-mania n'a pas échappé à la politique, certains analystes concluant que les Schtroumpfs étaient communistes, puisqu'ils vivaient en communauté et que leur chef, le Grand Schtroumpf, avait des airs de Karl Marx avec son bonnet rouge et sa barbe blanche. Une thèse tirée par les poils, que l'auteur a toujours démentie.

Les Schtroumpfs sont-ils Ardéchois ?

Beaucoup de mystères demeurent autour de cette saga, et heureusement, c'est ce qui assure en partie son succès. Parmi ces mystères, le lieu où se situe le village des Schtroumpfs. Certains l'ont fixé dans les Ardennes belges (pas loin du pays natal de Peyo). D'autres évoquent l'Ardèche, surtout depuis la parution de l'album « Les Schtroumpfs joueurs » où la première scène est à Aubenas.

Chacun peut se faire des films

Rien n'est confirmé sur le sujet, on sait juste que les Schtroumpfs vivent dans un pays boisé, peu peuplé et mystérieux. À partir de là, chacun peut se faire des films et imaginer que les joyeux gugusses bleus sont originaires du coin. Pour Astérix, les choses sont plus précises, bien que jamais certifiées par son dessinateur Albert Uderzo. Elles se situent du côté d'Erquy.

Astérix était-il d'Erquy ?

Survolant le Cap d'Erquy en 1996, Albert Uderzo avait lâché à un journaliste du Figaro : « c'est inconsciemment que j'ai choisi le Cap d'Erquy ». Plus tard, il s'était en quelque sorte rétracté, dans Bretagne Magazine : « Si c'était le cas, je le dirais. À l'origine, quand René Gosciny a écrit son scénario, je lui ai demandé où installer notre personnage. Il m'a répondu "n'importe où au bord de la mer, cela facilitera ses voyages". À part Paris, je ne connaissais qu'une seule région de France : la Bretagne ». Astérix, c'est sûr, est Breton !

Par ici la bonne schtroumpf !

Revenons à nos Schtroumpfs qui continuent de déambuler sur les pages des livres... 26 ans après la mort de Peyo. C'est son fils, Thierry Culliford, qui a repris l'écriture des scénarios, faisant appel à plusieurs dessinateurs... dont un que nous connaissons à Cap France, Laurent Cagniat. Illustrateur indépendant, Laurent est le talentueux dessinateur qui a croqué les chefs cuisiniers de Cap France participant à la saison 1 du « 24 minutes chrono ». Le concours était piloté par Laurent Mariotte, dans le cadre des labellisations « 4 saisons » des villages vacances et hôtels clubs Cap France.

V.H.

Découvrez dès maintenant toutes nos offres de séjours en Ardèche et en
Bretagne

Partagez

+ d'articles...