Où dégoter les bons spots de snorkeling en France ?

Snorkeling, ouatizit ? On dit aussi randonnée palmée ou randonnée subaquatique, voire exploration à la palme. Quel que soit le langage, ce sport nautique en pleine nature est de plus en plus populaire. Il permet, avec des équipements de plongée réduits au strict minimum, de découvrir le milieu naturel sous-marin, la faune et la flore vivant dans des endroits peu profonds et facilement accessibles.

Une plongée-loisir pas chère pour découvrir la biodiversité marine

Pour une première, faites-vous conseiller ou accompagner, ne serait-ce que pour attraper les bons réflexes pour respirer et pour ne pas boire la tasse (la pratique du tuba est presque un art!). Par la suite, très facilement, vous pourrez snorkeler en liberté, pourquoi pas en famille puisque c'est un loisir qui peut se pratiquer en groupe et à tous les âges (ou presque). Le snorkeling ne nécessite aucun diplôme, pas de compétences particulières, il ne requiert pas de grands efforts physiques, on reste le plus souvent en surface, les immersions totales ne sont pas systématiques et les apnées, si elles s'avèrent tentantes pour aller voir un peu plus bas, sont toujours de très courte durée. En tout cas, on y fait de sacrées rencontres : étoiles de mer, oursins, plantes aquatiques, poissons aux mille couleurs. On peut considérer le snorkeling comme une belle entrée en matière pour les amoureux de la biologie marine et admirateurs de la biodiversité. Autre avantage : ce n'est pas cher, le matériel se limite au kit PMT (palmes, masque, tuba). La facture s'élève un peu si vous optez pour le reportage photo ou vidéo et que vous embarquez votre appareil waterproof (certains smartphones sont garantis étanches et vous ramènent de jolis souvenirs). La pratique du snorkeling est évidemment recommandée dans des eaux claires, quasi transparentes, chaudes et peu profondes. La France regorge de ces lieux, parfois méconnus, isolés et calmes, pour s'adonner à la randonnée palmée. Certains sont même balisés, par des signaux au fond de l'eau, formant des sentiers de randonnées subaquatiques.

Des itinéraires sous-marins sur l'île de Port-Cros, l'étang de Thau, l'archipel des Glénan...

Avec son sentier sous-marin du Rascas, l'île de Port-Cros, au large du Lavandou dans le Var, est parmi les spots de snorkeling français les plus cités. Classée Parc National (c'est vous dire la richesse de l'endroit), l'île française apparaît même dans le top 10 mondial établi par Lonely Planet, avec la Thaïlande, l’Égypte, l'Islande, quelques îles de Polynésie française ou la grande barrière de corail d'Australie (beaucoup d'adeptes de snorkeling disent que c'est le lieu le plus spectaculaire). En France, le Var est très souvent signalé, avec de nombreuses criques donnant accès à des eaux calmes et riches en faune et flore. La Côte d'Azur, d'une façon générale, est très prisée, avec par exemple le massif des Calanques, entre Marseille et Cassis, ou la Corse où les amateurs du genre aiment se retrouver, notamment dans la Réserve naturelle de Scandola, dans le golfe de Porto, gérée par le Parc Naturel Régional de Corse. Mais la Méditerranée n'est pas un cas isolé. Sur la côte atlantique, la Bretagne est aussi un repaire de snorkelers, avec son littoral le plus long de France (plus de 1000 kilomètres), naturellement nanti de coins et recoins impeccables pour la balade palmée : Belle-île en mer, Quiberon, l'archipel des Glénan et son lagon turquoise (c'est un paradis, disent les snorkelers, et pas que les Bretons !), la presqu'île de Crozon, les côtes de Granit rose et d’Émeraude... Plus bas, n'oublions pas les îles d'Oléron, de Ré et d'Yeu, et plus bas encore (on revient en Méditerranée) la Réserve marine de Cerbère Banyuls, dans les Pyrénées Orientales, première réserve marine de France, sur la belle côte Vermeille. Chers snorkelers, les lacs intérieurs ou étangs vous accueillent également. On pratique la balade palmée sur le Lac d'Annecy, « réputé lac le plus pur d'Europe » (profitez-en pour vous payer en plus un baptême de plongée sous-marine) ou sur l'étang de Thau dont l'eau, au printemps, est plus chaude que la Méditerranée. Et c'est là que vous croiserez les stars du lieu, les chouchous des snorkelers, les mythiques hippocampes.

Vianney Huguenot, journaliste hexagone-trotteur

Partagez

+ d'articles...