Chronique de la marche ordinaire : le botaniste

Tous, on se souvient du moment, en rando, où l'on s'arrête et se dit « c'est quoi donc cette fleur ? ». Où l'on hèle le premier de cordée (histoire de le retarder) : « t'as déjà vu cette plante, toi ? ». Pareil pour les arbres. Ils nous interrogent souvent sur leur nom, leurs origines, leur croissance. Plusieurs solutions s'offrent à vous.

D'abord, partir en balade avec un bon connaisseur, c'est très plaisant... à condition qu'il ne vous administre pas un cours magistral au détour de chaque pétale. Vous pouvez aussi embaucher des sherpas, chargés de porter votre bibliothèque dans des sacs à dos.

Beaucoup plus simple, faites un saut sur les applications qui proposent des découvertes rapides. En matière de fleurs et de plantes, la plus efficace semble être Pl@ntNet (les retours des internautes sont plutôt positifs). Elle a été développée par des scientifiques et comprend 800 espèces. C'est simple, vous photographiez la fleur ou la plante avec votre smartphone et vous interrogez la base d'images, « générées de manière collaborative. C'est l'un des plus gros réseaux de botanistes francophones ».

Il existe d'autres applications, à découvrir via ce site. Pour les arbres, l'Office National des Forêts propose une appli avec des fiches-arbres. 34 arbres sont présentés, « soit les essences principales de la forêt métropolitaine française ».

Au-delà du fait de muscler sa culture, ça le fait bien quand vous pouvez épater vos compagnons de rando : « avez-vous remarqué, Marguerite, ces achillées à feuilles de camomille acoquinées avec une scabieuse colombaire ? ». Marguerite, sur le champ, elle vous kiffe !

V.H.

Découvrez dès maintenant toutes nos offres de séjours randonnée

Partagez

+ d'articles...