La France zen - 2e partie

Pour une quête des coins les plus calmes et tranquilles, certains vacanciers optent pour le choix des départements les moins peuplés. C'est une porte d'entrée, en effet, une parmi d'autres. Dans la plupart de ces départements, vous trouvez un village vacances Cap France : Fleurs d'Aubrac, par exemple, à Laguiole, vous séduira avec son mélange de vallée du Lot, de terres lozériennes et cantaliennes, de gorges du Tarn.

Attention aux clichés

Lot, Lozère, Cantal sont classés dans les 10 départements les moins peuplés de France, avec les deux départements corses, les Hautes-Alpes, les Alpes de Haute-Provence, l'Ariège, la Creuse et le Territoire de Belfort. Veillons toutefois à ne pas tomber dans le cliché de certains commentateurs : qui dit moins peuplé ne dit pas pauvre ou vide d'activités culturelles ! Le cas de l'Ariège est intéressant avec des milliers d'occasions d'emmagasiner du bon air mais aussi de l'architecture, de l'histoire et de la culture à gogo.

Disciple du facteur Cheval

Dans ce département garni notamment du village vacances du Tarbesou, à Ax-les-thermes (photo), vous pouvez goûter du château en grand nombre, maintes grottes préhistoriques, des villages sublimes, dont le circulaire de Saint-Martin d'Oydes, des églises en veux-tu en voilà, dont celle de Vals, partiellement enfouie dans la roche, ou celle de Montardit, bâtie pierre par pierre par le curé pendant plus de 40 ans (un disciple du facteur Cheval). L'Ariège n'est pas avare non plus en musées, en festivals, en stations thermales, en marchés, en charmants petits commerces...

La France secrète

Autre moyen de dégoter la France zen : tapez le mot « secret » sur un moteur de recherche. Tombent alors sur votre écran quelques endroits très rarement évoqués dans les guides touristiques. C'est par millions qu'on pourrait les compter dans la France provinciale (et on les découvre souvent par hasard ou au cours de rencontres avec les habitants) mais Paris n'est pas exclue de cette sélection. Dans la capitale, découvrez par exemple le cimetière Saint-Vincent, sur la butte Montmartre, plus confidentiel que l'hyper médiatique Père-Lachaise. Repose ici Marcel Aymé, qui méritait bien cette vue inhabituelle sur le Sacré-Cœur.

Bouleversante sobriété

Parlons donc des cimetières, lieux de repos, de recueillement, de mémoire mais aussi de balade. Bien sûr, il y a le célébrissime Père-Lachaise, mais n'oublions pas la province ! Si vous êtes en Normandie, arrêtez-vous au cimetière américain de Colleville-sur-Mer, avec ses 9387 stèles. Ce cimetière est à 20 km du village vacances des Tourelles à Asnelles, dans le Calvados.

V.H.

Partagez

+ d'articles...