En balade avec les tout-petits

C'est clair, la randonnée avec les enfants est conseillée. Elle l'est à condition de prendre du temps pour les préparatifs et de multiplier les attentions aux règles de sécurité.

Trois catégories d'âge

La première règle est de prendre en compte l'âge du petit randonneur. On trouve généralement ce distinguo, en trois classes (qui peut varier un chouïa, selon vos contacts et lectures) : les moins de 3 ans, les 3/7 ans, et les plus de sept ans.

Bien sûr, même avec bébé !

« Dés la naissance, vous pourrez utiliser une écharpe de portage pour vos balades. Ce système semble de prime abord le plus complexe, puisqu'il nécessite un apprentissage des différents nouages. Mais la diversité des écharpes vous offre les plus multiples possibilités d'adaptation à votre physiologie et celle de votre bébé », peut-on lire sur le blog des Petits Baroudeurs, que je vous conseille au passage, très intéressant et bien fourni en infos pratiques.

Optez pour la qualité

Puis viendra le temps du porte-bébé. Quel que soit l'âge et le matériel, il est recommandé, par tous les pratiquants et sur tous les sites spécialistes, d'opter pour la qualité, appréciable autant par le porté que le porteur.

En toutes saisons

Sur le site Randonnées pour Petits et Grands, une internaute raconte son expérience de randonneur avec bébé : « J'ai commencé à marcher dès son premier mois. Je ne supportais plus de rester enfermée et la coquine ne dormait qu'en mouvement, voiture, poussette ou écharpe ». Son expérience rando a commencé en hiver, car la rando-bébé se pratique en toutes saisons.

On joue la sécurité

On veille évidemment à un habillement adapté, on surveille régulièrement bébé, « niveau distance, terrain, on choisit bien sûr court et plat » et « on ne part pas seul(e), une règle importante. Si vous devez, ne fut-ce qu'aller aux toilettes, il vous faut quelqu'un pour tenir bébé ; si vous tombez, il vous faudra un peu d'aide pour vous relever... dans tous les cas on joue la sécurité ».

Ça sent le vécu

Et on pointe, avant de partir, la liste du petit matériel indispensable à ne pas oublier : couverture, nourriture, serviettes... et couche de rechange : « Il m'est arrivé d'oublier – raconte cette même internaute – en me disant que, de toute manière, je ne pourrai pas la changer en route, et me retrouver avec une couche qui déborde dans l'écharpe, c'est tout sauf plaisant ». Ça sent le vécu...

A suivre...

Photo © Les Petits Baroudeurs

Pour des vacances inoubliables en famille, découvrez nos sélection de villages vacances avec clubs enfants

Partagez

+ d'articles...