Enfance, vacances... souvenirs !

Rien que pour ça, il fallait les inventer... les vacances ! Elles sont une des plus merveilleuses boîtes à souvenirs de l'enfance. Au fait, savez-vous à partir de quel âge notre mémoire stocke des souvenirs ? Difficile de répondre car les scientifiques eux-mêmes ne sont pas tout à fait d'accord entre eux sur le sujet. On va dire que ça peut intervenir à partir de trois ans : « On pense que les premiers souvenirs se forment vers trois ans. Selon des psychologues américains, l'âge moyen serait plutôt autour de sept ans », indique un rédacteur de Médisite.

Tout cela est assez fragile, comme le précise Sciences & Avenir : « Demandez à un enfant s'il a apprécié sa fête d'anniversaire six mois plus tôt et, potentiellement, il peut vous en relater certains événements. Reposez-lui la question quelques années plus tard et vous constaterez qu'il n'en a plus aucun souvenir ».

Foin et crème solaire

Comment des événements de nos vacances d'enfance restent gravés dix, trente, soixante ans plus tard ? C'est un peu mystère et boule de gomme cette histoire. En tout cas, nous conservons en mémoire des histoires qui nous sont presque communes à tous.

Voilà les moments qui sont les plus fréquemment cités (petite étude non scientifique menée à partir de quelques témoignages et sondages et avec le concours de Topito) : les piques-niques (à la plage, sur les aires d'autoroutes, au bord d'un champ), les glaces, les photos-poses en famille (qui font attraction générale quand la famille est nombreuse), les cahiers de vacances (et toutes les techniques pour faire semblant de bosser), les nuits sous la tente dans le jardin, les jeux de cerf-volant sur la plage, les batailles d'eau, les bobos et les chutes (à vélo, à ski, à trottinette), les pâtés de sable (et s'enterrer sous le sable), nos premier(e)s amoureux(ses), les voyages en voiture et les jeux pour passer le temps et le chant des « c'est encore loin ? », « c'est quand qu'on arrive ? » (chantés généralement dès les premiers kilomètres), « le pote qu'on emmenait en vacances », « notre super Picsou Géant tout gondolé », le trampoline de la piscine, les sauts du haut du plongeoir (pour épater les filles ou les garçons)... sans oublier tous les parfums de nos vacances d'enfance : l'odeur de la crème solaire est souvent citée, tout comme le foin, une belle découverte pour certains petits citadins partant à la campagne. Vous aussi, ça vous rappelle des souvenirs ?

V.H.

Pour créer de jolis souvenirs pour vous et vos enfants, découvrez nos offres de vacances en famille !

Partagez

+ d'articles...