Familles, on vous aime !

Il suffit de fouiner dans nos souvenirs pour savoir que les vacances sont souvent synonymes de bonheurs en famille. Pour de nombreux Français, le temps des vacances est d'abord le temps de la famille : une notion chère à Cap France qui veille scrupuleusement à leur bien-être. L'histoire de Cap France, son organisation et ses évolutions, le disent aussi.

Repère et repaire

Sans idéaliser à l'excès, la famille est souvent le repère (ou repaire) le plus sûr. Voltaire a raison : « Le bonheur familial à la longue est le plus solide et le plus doux ». Mais de l'époque de Voltaire à la nôtre, il est passé de l'eau sous les ponts... et du mouvement dans les familles. Elles ont aujourd'hui des formes plus variées.

Mon père, ma mère, mes frères et mes sœurs

La famille qui part en vacances, ce n'est plus uniquement Papa, Maman, ma sœur et moi, ni même seulement mon père, ma mère, mes frères et mes sœurs, oh oh... Ceci n'est pas la fin des familles dites traditionnelles, mais elles côtoient aujourd'hui des familles composées autrement, et prenant en compte des phénomènes sociétaux plus ou moins nouveaux : divorces, mariages pour tous, pères et mères célibataires...

Multiples configurations familiales

En vacances, l'idée de famille s'élargit encore, quand partent ensemble plusieurs familles, parfois avec les amis des parents ou les copains des enfants. On trouve de multiples configurations, grossies par les grands-parents partant avec les petits enfants, ou par les magnifiques smalas faites de trois générations et embarquant les cousins, tonton et tata.

Resserrer des liens

Ces familles, bien que diverses, ont globalement les mêmes attentes en vacances. D'abord une offre de loisirs large sur le site de l'hébergement (la piscine et l'eau sont les grandes stars des requêtes). Dans cette offre d'activités, le besoin des parents est de pouvoir piocher librement, hors des temps en famille. L'une de leurs priorités en vacances est aussi de resserrer des liens, de corriger une année scolaire où l'on ne fait parfois que se croiser.

Être heureux et en sécurité

« Que mes gamins soient heureux ! » Tout est dit. C'est la priorité numéro 1 des parents. Au bonheur, ils ajoutent la sécurité. S'ils apprécient les moments sans leurs enfants, ils se montrent vigilants sur la sécurité des espaces et structures dédiés aux enfants et placés sous la responsabilité d'animateurs. Une demande bien naturelle, qu'il faut concilier avec l'attente des enfants... qui disent vouloir des moments sans trop de contraintes.

Une envie d'autre chose

Comme une évidence, la proximité de la mer ou de la montagne se pointe parmi les demandes fortes, tout comme des parcs de loisirs et des villes pas trop éloignées. Pour les enfants, les vacances riment avec aventures nouvelles (traduisez : pas comme à l'école). Une envie d'autre chose qui côtoie ce désir parental : des possibilités d'apprendre et de se cultiver de façon distrayante (par la visite de musées, de châteaux, de parcs animaliers...).

De nouvelles tendances

La bonne qualité de la connexion internet est devenue une requête plus que fréquente, y compris évidemment pour les ados (l'envoi de photos sur les réseaux sociaux est désormais une activité de vacances à part entière !). Mais on voit affleurer, à travers quelques sondages, des familles qui veulent déconnecter. La tendance au « slow tourisme » les touche aussi, comme le besoin de ne pas être sur les quatre chemins (ça rappelle trop les périodes de boulot). Pour autant, la volonté de mener des vacances actives est toujours bien en vogue.

Goûtez-moi ça !

Les engagements de leur résidence de vacances en faveur du développement durable sont regardés de près, de plus en plus. Quant à la qualité de la restauration et la provenance des produits, elle ne sont plus seulement scrutées par les parents, les enfants s'y mettent : c'est notamment le résultat d'actions de sensibilisation dans les écoles (par exemple, sur le goût des aliments ou le phénomène de gâchis).

Qui choisit les vacances ?

Les décisions qui précèdent les vacances, notamment le choix de la destination, sont aussi une affaire de famille. Dire que les enfants sont prescripteurs est un peu excessif (on va dire qu'ils sont influents). Ils le sont de toute façon, en tant que futur adulte : un enfant sur deux qui se plaît dans un lieu y revient quand il est adulte.

Démocratie familiale et bon sens

Ce qui est sûr, c'est que : 1- les parents regardent de très près toutes les prestations dédiées aux jeunes (sports, loisirs, sorties culturelles à faire dans le coin...) ; 2- ils consultent largement leurs enfants sur les autres points (et ceci n'est pas qu'une question de démocratie familiale, mais de bon sens ! Un lieu de vacances que les enfants ou ados n'aiment pas peut être vite le lieu d'une galère).

Un réseau diversifié

Ces tendances et attentes des familles (recueillies dans divers sondages et études), Cap France les connaît d'autant mieux qu'elle dispose d'un réseau diversifié de villages vacances et hôtels clubs, dans toutes les régions de France, à la mer, à la montagne, à la campagne. Les labels Chouette Nature, 4 Saisons ou BB Swag, les clubs enfants ou clubs ados sont aussi des réponses à ces évolutions.

V.H.

Partagez

+ d'articles...