Les JEP à pied / Fêtez la nature et la culture en Auvergne et Rhône-Alpes

La 36e édition des Journées Européennes du Patrimoine se déroule ce week-end. Je vous propose des JEP 100% écolos et sportives, à faire à pied. Voici une dernière sélection de sites à visiter, à quelques pas des villages vacances et hôtels clubs Cap France. Aujourd'hui : cap sur Auvergne-Rhône-Alpes.

Découvrir les richesses de la Haute-Savoie en famille et à vélo

On commence notre périple patrimonial du jour par Annecy (Les Balcons du Lac) et une balade à vélo proposée par le CAUE 74 (Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement). Vous partez à la découverte des habitats du XXe siècle « montrant un intérêt architectural et mêlant des éléments artistiques dans sa composition ». La rando citadine et culturelle partira des Archives Municipales. Rappelons à ce propos qu'à l'occasion des JEP, de nombreux services d'Archives Départementales ou Municipales font portes ouvertes et vous présentent leur travail de collecte, de conservation et de valorisation des documents historiques. Amateurs d'objets, je vous suggère la visite de la Maison de la Valérie (ou Maison du patrimoine bornandin), au Grand Bornand (L'Auberge Nordique). 3000 objets, « parfois familiers, toujours pleins de secrets », liés à l'histoire de la région, sont au garde-à-vous et vous attendent. Dans un genre similaire, Samoëns (Le Bérouze) vous invite à la Ferme du Clos Parchet (XIXe siècle), aujourd'hui écomusée : « Les guides du patrimoine des Pays de Savoie, à l'aide d'une collection considérable d'ustensiles d'époque, vous montrent la vie quotidienne sur les adrets de Samoëns ». C'est juste à côté et ce serait ballot de la louper : l'abbaye de Sixt, à Sixt-Fer-à-cheval (Le Salvagny). Bâtie en 1144, « elle a fondé les bases de la civilisation agropastorale qui permettra à des générations de Savoyards de vivre dans un pays rude ». Autre balade à faire en famille et qui va plaire aux enfants, direction Châtel (Le Gîte) où vous allez jouer aux fraudeurs dans l'ancienne douane. Voilà une version alpine du jeu des gendarmes et des voleurs : les douaniers et les contrebandiers (il y avait ici de la contrebande de sel). Les JEP sont aussi l'occasion de repérages, pour préparer vos prochaines vacances. À Habère-Poche (Les Cimes du Léman), sortez les agendas, c'est là que se dévoile fin juillet Rock 'n' Poche « le plus grand festival de rock de Haute-Savoie du Monde ». À Habère-Poche, vous êtes à 20 km de Thonon-les-Bains qui fait fort en JEP. Des dizaines de propositions s'offrent à vous dont une sortie découverte de la pêche. Mais oui mais oui, l'art de manier la gaule, c'est aussi de la culture et du patrimoine...

En Savoie, la randonnée pédestre a rang de patrimoine

À Peisey-Nancroix (Chalet La Vigogne), la grande géo et la grande histoire se rejoignent et nous donnent des big JEP. C'est ce site, dénommé « les Monts d'Argent », que Napoléon avait choisi pour en faire une École des Mines. Dimanche matin, Peisey-Nancroix vous suggère une randonnée pour aller à la découverte de ce patrimoine : « Dans cet environnement naturel grandiose, on peut encore voir les restes des installations industrielles consacrées au traitement mécanique et métallurgique du minerai : laveries, fonderie, technologies, maquette ». Notez que le sentier muséographique est parsemé de panneaux de lecture expliquant l'histoire de la vallée. Avec ou sans objectifs, vous pouvez aussi vous offrir pour les JEP une bonne randonnée ; déambuler librement dans un paysage de rêve, voilà un patrimoine inestimable ! À Aussois (Fleurs et Neige), c'est l'histoire de la Barrière de l'Essaillon (photo © Savoie Mont-Blanc) qu'on vous conte, à l'aide d'un parcours ludique scénarisé. Érigée au début du XIXe siècle, cette barrière était composée de cinq forts, dont le fort Victor-Emmanuel, « le plus grand, capable d'accueillir une garnison de 1500 hommes ». Autre fort à visiter en Savoie, celui de Valloire (La Pulka Galibier), dit « le Fort du Télégraphe » : « Spectaculaire belvédère sur la Maurienne, ce fort était destiné à contrôler le carrefour des vallées environnantes et à participer à la défense de la frontière alpine face à l'Italie ». À Saint-Michel-de-Maurienne, à côté de Montricher-Albanne (Arc-en-Ciel Les Karellis), les JEP seront ludiques et interactives, nous rappelant la grande histoire de la fabrication de l'alu dans la vallée de la Maurienne. Les JEP, ce sont aussi des petites balades, hors des circuits officiels. Par exemple, à Tignes (L'Orée du Lac), voyez l'église Saint-Jacques, près du barrage du Chevril dont la construction a eu pour conséquence l'ennoyage du Vieux Tignes. À Méribel-les-Allues (Les Cimes de Morel), alliez sport et patrimoine et retrouvez les Chemins du Baroque, « créés en 1992 pour les JO d'Albertville, ils regroupent 80 édifices d'art baroque en accès libre, églises, chapelles, oratoires ».

Que faire et voir en Isère, Drôme, Ardèche et Cantal ?

En Isère, Autrans-Méaudre en Vercors (L'Escandille) vous propose une balade commentée « sur les lieux encore visibles de canaux et d'anciens moulins », complétée par une exposition de « cartes anciennes et photographies illustrant l'histoire et l'évolution des paysages liées aux moulins présents autrefois à Méaudre ». Faisons cap maintenant sur la Drôme, qui compte quatre villages vacances Cap France peuplés de patrimoines divers. La commune de Bouvante (Font d'Urle) exprime bien la richesse de ce petit patrimoine indispensable, habillant élégamment nos bourgs anciens. À Buis-les-Baronnies, les amateurs du « no sport » intégral seront aux anges. Ne bougez pas, c'est le village vacances lui-même, et son Cloître des Dominicains, qui constituent l'un des piliers du patrimoine local. Idem à Rémuzat, ça se passe au village vacances Cap France Les Lavandes, qui fête le patrimoine théâtral français avec une bonne tranche de burlesque (la pièce « À propos de pattes » est jouée dimanche, de 17h à 18h / gratuit). Si vous voulez tout savoir sur la châtaigne, courez à Joyeuse, en Ardèche, à côté de Laurac-en-Vivairais (Cap Ardèche) : quatre salles d'expo, 500 objets, des jeux pour les enfants et les ados vous attendent. Dans le Cantal, à Maurs-la-Jolie (La Châtaigneraie), ce sont d'autres chefs d’œuvre qui illumineront vos JEP, dont l'exceptionnelle abbatiale Saint-Césaire, « vaisseau gothique du XIVe siècle, d'une rare ampleur ». Bonnes JEP à tous !

Vianney Huguenot
Journaliste, hexagone-trotter, également chroniqueur en radio et animateur en télévision, il sillonne la France depuis plus de vingt ans, alternant les coins méconnus et les pépites incontournables du tourisme français.

Partagez

+ d'articles...