Les offices de tourisme à la page

Une balade sur les sites des Offices de Tourisme (OT) départementaux est toujours très enrichissante. En cette période d'entre-deux, entre l'automne qui met les voiles et l'hiver qui met le turbo, quelles sont les stratégies des OT pour concevoir la page d'accueil de leur site internet ?

Un Français sur quatre

Enfonçons d'abord une porte ouverte : la page d'accueil est essentielle, elle est la vitrine qui donne envie... de rester ou de s'enfuir. Cet espace est à bichonner, d'autant que les Français, pour préparer leurs vacances, surfent abondamment sur les sites des OT (autour d'un Français sur quatre). Près de neuf Français sur dix consultent ces sites plus tard, afin de découvrir les richesses de leur destination et les bonnes adresses.

Réponse à des modes variés de réservation

En matière de home page, il y a tous les genres. Les classiques, d'abord. Quelle que soit la saison, ils affichent leurs atouts indémodables et incontournables. C'est une réponse à la diversité des modes et périodes de réservation. À la mi-novembre, les internautes qui cherchent un séjour pour Noël croisent les internautes qui préparent déjà les grandes vacances. L'Aube est dans cette catégorie (son site ouvre sur un patchwork d'images de saisons variées, paysages de vignes, horizons lointains, lacs aux airs de mers, maisons champenoises...), tout comme l'Aveyron (« GR d'exception », Roquefort, Gorges du Tarn...).

Top 10 des salons de thé

Le site des Bouches-du-Rhône insiste aussi sur les traditionnels / classiques – c'est efficace – avec pour premier coup d’œil une image typiquement provençale. Mais une petite dose d'insolite se glisse tout de même en une : « le Top 10 des salons de thé en Provence » où l'on découvre des lieux merveilleux qui nous font voyager, entre Aix et Marseille, sur toute la planète.

Célébrations de la coquille Saint-Jacques

Le site du Calvados opte aussi pour cette démarche : marteler les incontournables (mer, vélo, plages, gastronomie...) assortis d'une actualité : la découverte des fêtes de célébration de la coquille Saint-Jacques. D'octobre à décembre, le Calvados vous fournit gracieusement en festivités du genre. Les Côtes-d'Armor font dans le même tonneau et posent la home page sur quelques solides piliers : cap Fréhel, cap d'Erquy, baie de Saint-Brieuc, Dinan.

Province et campagne

Dans le Berry, on utilise également ce ressort de communication qui a fait ses preuves et on appuie sur les sites touristiques populaires. Le tout est rassemblé sous une étiquette de plus en plus à la mode : la province et la campagne... mais une campagne chic ! Elle est déclinée sous la marque « Ma campagne a du style ».

Changer de vie, envie d'ailleurs

Partant du principe que les congés correspondent souvent à des envies d'aller voir ailleurs, plusieurs sites internet départementaux énoncent d'emblée que les ailleurs, ce sont eux ! La Corrèze titre sur « l'envie d'ailleurs », avec une jolie fille au chapeau à la une, genre aventurière. Le Cantal vous invite même à « changer de vie » et à venir vous installer au pays des Cantalous.

Les bouts du monde

La Creuse navigue dans un registre identique, faisant d'un handicap d'hier, un atout d'aujourd'hui : « la Creuse, votre bout du monde » annonce fièrement le site tourisme-creuse.com. Il arrive le temps où l'on mettra en lumière ces « trous du cul du monde », comme on disait jadis vulgairement et souvent injustement. La Creuse étaye sa démarche avec des photos de paysages simples et beaux, loin du clinquant / bruyant qui fatigue aujourd'hui bon nombre de touristes. L'Eure est dans cette veine : une fille à vélo, pull marin sur le dos, cheveux en chignon, balade en forêt... « Je suis ailleurs », titre l'Eure. À la bonne heure !

Trois anniversaires exceptionnels

Le « bout du monde » de la Creuse est un cousin de la « terre confidentielle » de la Côte-d'Or. « Confidentiel », un mot audacieux dans le dico du marketing, pourtant aujourd'hui porteur de toutes les promesses. Le slogan de la Côte-d'Or, « Une terre confidentielle, un patrimoine exceptionnel », annonce « trois anniversaires exceptionnels ;» sur lesquels s'ouvre la page d'accueil du site (900 ans de l'abbaye de Fontenay, 400 ans du comte de Bussy-Rabutin, 250 ans de la grande forge de Buffon).

Ronde des crèches et débarquement des Américains

Cette stratégie consistant à coller à une actualité est partagée par de nombreux départements. Le Finistère s'ouvre sur « les idées du moment » et l'agenda des événements (dont l'exposition « Razzle Dazzle » sur le débarquement des Américains en 1917 à Brest). Dans un autre style, le Gers vante sa « ronde des crèches ».

Aux couleurs du réveillon et de la neige

La Dordogne titre sur les réveillons de Noël et du Nouvel An, bien servis dans cette région où le foie gras est roi. Sur le site du Gard, volontairement ou pas, la une est une photo du célèbre pont illuminé comme un sapin de Noël. Dans les départements dotés de montagnes, on joue évidemment la carte de la neige, à donf ! Et dès la home page. C'est le cas dans le Jura ou la Haute-Garonne.

À la Vivaldi

Mais cette carte sportive et hivernale est diversement utilisée dans les régions montagneuses. En Isère, on se la joue à la Vivaldi ! On continue de communiquer en home page sur les quatre saisons... et sur la variété des randonnées, sur la neige, sous le soleil, sous les airs frais d'automne et chaleureux du printemps, à vélo, à pied ou en ski.

Week-end entre copines

Sans se raccrocher à une actualité culturelle ou climatique, quelques départements misent davantage sur les types de séjours. Charente et Charente-Maritime proposent en page d'accueil toutes sortes de week-ends, « entre copines », « antiburnout »... et, à nouveau, une femme au chapeau à la une ! (Geneviève de Fontenay a encore de beaux jours devant elle !).

Petites balades d'automne

Dans ce flot riche et coloré des pages d'accueil des sites touristiques, on trouve aussi, en ce 21 novembre, les adeptes de l'automne (et vous me direz que c'est logique, et vous aurez raison). L'Ille-et-Vilaine vous attrape dès l'entrée avec ses « petites balades d'automne ». L'Ain en fait de même et vous sert des couleurs chatoyantes et une envolée de feuilles mortes... sous le regard bien vivant et bienveillant d'une petite fille au chapeau.

V.H.

Partagez

+ d'articles...