Michel Serres et le Lot-et-Garonne

Pendant tout l'été, revisitez la France à travers le parcours de 39 personnages de notre histoire. Voici la réponse à la question numéro 24.

Philosophe, historien des sciences, enseignant, Michel Serres est de ces scientifiques (on peut le définir aussi comme ça) qui ont le talent de savoir partager leurs savoirs, de les rendre accessibles. Peut-être parce qu'avant de vouloir transmettre, il s'est attaché à savoir lui-même, à observer, à comprendre. « Avant d'enseigner quoi que ce soit à qui que ce soit, au moins faut-il le connaître », a-t-il dit.

Sa naissance à Agen, son enfance, sa vie intimement liée à la Garonne, à l'eau, son admiration pour le métier de marinier-dragueur qu'effectuait son père, ont contribué sans doute fortement à façonner cet homme ouvert, à la fois sage et révolté.

Membre de l'Académie Française depuis 1990, homme de médias, enseignant en France et aux États-Unis, il est le deuxième Français après l'ethnologue Claude Lévi-Strauss à avoir reçu le prix Maître Eckhart, de l'université de Cologne, récompensant des travaux « sur les structures de la pensée ».

Pensez un de ces jours à vous poser dans l'un des plus flamboyants villages vacances Cap France, le Relais du Moulin Neuf, à Barbaste, dans le si doux, si chaleureux Lot-et-Garonne. Au Relais du Moulin Neuf, la bonne humeur et la convivialité naviguent dans l'air. Une sorte d'oxygène ! La grande histoire, celle de la Gascogne, et une gastronomie de rêve s'inviteront aussi dans votre séjour.

Partagez

+ d'articles...