Odile au pays de Proust

Suite de notre balade chez les femmes directrices de villages vacances et hôtels clubs Cap France. Elles répondent au fameux questionnaire de Proust. Aujourd'hui : Odile Quievre, qui gère depuis 14 ans le Domaine de l'Adoux, dans les Alpes de Haute-Provence. Avec son mari, Odile avait dirigé auparavant le site Azur & Neige, ainsi qu'un hôtel pendant 12 ans. Elle fut aussi directrice commerciale de l'Office de tourisme des Carroz d'Arâches, en Haute-Savoie. Odile le dit dans une des réponses à Proust, l'un de ses héros dans la vie réelle est son père, Henri Savornin, bien connu dans l'univers du tourisme, fondateur de plusieurs villages vacances et qui fut président de la fédération Cap France pendant 35 ans.

  • Ma vertu préférée : la justice, la franchise, l'honnêteté et la droiture... pour moi, elles ne font qu'une
  • Mon principal trait de caractère : l'altruisme
  • Ce que j'apprécie le plus chez des amis : qu'on puisse se voir sans obligations ni conventions
  • Mon rêve de bonheur : comme les Miss France, « un monde en paix ». Plus simple : le soleil, la Provence, mes enfants, ma famille, mes amis, de bonnes choses, du bon vin, la pétanque et des discussions drôles, passionnées et décousues
  • Quel serait mon plus grand malheur : bien sûr de perdre les êtres qui me sont les plus proches ; habiter en ville
  • La couleur que je préfère : le blanc, le lin
  • La fleur que j'aime : le lilas, sa couleur, son parfum, le fait que ce soit sauvage, éphémère, gratuit au bord des routes ; le fait, en prime, de le piquer chez le voisin rend cette fleur fabuleuse 😊
  • L'oiseau que je préfère : je ne suis pas très volatiles ! Le paon, pour ses couleurs, et le gypaète barbu, car je n'en ai jamais vu
  • Mes poètes préférés : Jacques Prévert mais surtout Paul Verlaine et Charles Baudelaire
  • Mes héros et héroïnes dans la vie réelle : Simone Veil, mon père, et le héros de tous les jours, celui qui fait les choses spontanément, sauve des vies et trouve ça normal
  • Mes compositeurs favoris : Michel Legrand et Tomaso Albinoni
  • Mon peintre favori : Le Caravage et William Turner à égalité, et puis Claude Monet
  • Ce que je déteste par dessus tout : la souffrance psychologique que certains, par sadisme, infligent aux autres, car elle est indélébile
  • Mon plat favori : l'escalope milanaise
  • La faute qui m'inspire le plus d'indulgence : les fautes de naïveté et les gaffes
  • Ma devise préférée : « when the going gets tough, the tough get going ». Ou en français : demain est un autre jour

Partagez

+ d'articles...