Rémi Gaillard et l'Hérault

Pendant tout l'été, revisitez la France à travers le parcours de 39 personnages de notre histoire. Voici la réponse à la question numéro 37.

Le Montpelliérain fait partie de ces stars de la génération internet, émergeant hors des canaux médiatiques traditionnels qui l'ont boudé longtemps (et le boudent encore largement). Numéro 1 en nombre de vidéos vues sur Dailymotion, son site affiche plusieurs milliards de connexions et son Facebook plus de 3 millions de fans.

Rémi Gaillard est un phénomène, génie, bouffon ou « petit con » selon les uns et les autres, capable de transformer n'importe quelle scène de la vie quotidienne en comédie burlesque (dont certaines sont très drôles).

Son aventure a démarré sur un pari entre potes. Rémi était alors au RMI. La bande regardait les caméras cachés de l'émission « Sans aucun doute » de Julien Courbet. « Chiche qu'on fait pareil », se sont-ils dits. Ils ont fait mieux, dotés d'audace, d'humour et d'un simple caméscope emprunté aux parents d'un des potes de Rémi. Ses vidéos font le buzz et certaines sont aujourd'hui relayées à la télévision.

L'un de ses plus beaux coups d'éclat remonte à 2002 où il fait irruption discrètement sur le terrain de foot de la finale de la Coupe de France et s'immisce dans l'équipe vainqueur. Il atteindra même le président de la République, Jacques Chirac, qui le saluera d'un « Bien joué ! ». Mieux que jamais, son slogan lui allait comme un gant : « C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui ».

Si Rémi Gaillard a incontestablement un talent fou, il n'échappe ni aux critiques ni aux polémiques, certains l'accusant par exemple de banaliser la violence sexuelle. Très attaché à sa ville de Montpellier, qu'il met souvent en scène, il est un militant de la cause animale. Afin de venir en aide à la SPA en récoltant des dons, il s'était un jour enfermé 24 heures dans une cage de chiens dans un refuge, la scène étant diffusée en direct sur Facebook. Il dénonce régulièrement la maltraitance animale dans les abattoirs, invitant les consommateurs à pratiquer le végétarisme... et espérant lui-même y arriver un jour.

Dans l'Hérault si cher au Gaillard, vous disposez d'un village vacances Cap France, le Club Thalassa, à Mèze, adepte du « tout à portée de main ». Vous vivez dans un parc, avec la mer et l'île de Sète sous les yeux ; un paysage qui vous met en joie lorsque vous ouvrez vos fenêtres le matin. Ici, vous pouvez aussi tout faire à pied, commerces, marché, services, tout est à cinq minutes. De quoi profiter pleinement de cette petite ville de Mèze qui « cultive avec fierté son caractère méditerranéen bien trempé ».

Partagez

+ d'articles...