Saint-John Perse et les Pyrénées-Atlantiques

Pendant tout l'été, revisitez la France à travers le parcours de 35 personnages de notre histoire. Voici la réponse à la question numéro 8.

Immense poète, récompensé par un prix Nobel de littérature en 1960, Alexis Leger, alias Saint-John Perse, est né à Point-à-Pitre. Issu d'une famille de planteurs (café, sucre), il découvre en Guadeloupe la nature qui – dit un de ses biographes – « a marqué son imaginaire ».

Il a 14 ans lorsque ses parents s'installent à Pau : le père d'Alexis est avocat, « ébloui par les fastes de Pau, croulante sous les ors des Amériques et les diamants des tsars, il achète une charge d'avoué auprès du Tribunal de Première Instance  ». Un lycée de la ville chef-lieu des Pyrénées-Atlantiques porte aujourd'hui le nom de Saint-John Perse (mais ce n'est pas le lycée qu'il avait fréquenté).

Après des études supérieures, Alexis Leger alias SJP devient diplomate, il effectue « une carrière de très haut vol au Quai d'Orsay », il est très présent aux côtés d'Aristide Briand, lui aussi prix Nobel, mais de la paix, pour son action en faveur de la réconciliation franco-allemande.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, Saint-John Perse aimait notamment la vallée d'Ossau. « Les montagnes d'Ossau – disait-il – sont mesurées, mais je les ai aimées les premières et l'on y gagne déjà ce désir, mortel, de vivre mille ans, sinon trois mille comme aux Antilles. Je connais les deux grandes chaînes de la Bigorre, je les ai toujours amorcées par Barèges. Ici, comme là, été, chaleur, lumière ! ».

À Bielle, Saint-John Perse aimait y venir, y écrire. Il logeait à l'école communale, qui était alors un gîte d'été pour touristes. Bielle abrite aussi un ravissant village vacances Cap France, Arriu Mage. Parmi les nombreuses activités de ce village, vous pourrez aller à la rencontre d'un berger dans son estive. Vous êtes ici dans le Parc National des Pyrénées, entre Eaux-Bonnes et Pau où vous pouvez vous offrir un circuit Saint-John Perse rien qu'avec les lieux où il vécut : 7 rue Latapie, 23 boulevard d'Alsace-Lorraine et 37 route de Bordeaux.

Partagez

+ d'articles...