Tout autour de Mesnil-Saint-Père

Suite de notre virée autour des villages vacances et hôtels clubs Cap France du Grand-Est. La Champagne, nous voilà ! Nous sommes aujourd'hui à Mesnil-Saint-Père, à l'Hôtel Club du Lac d'Orient. Cette région des grands lacs conjugue brillamment la mer et la campagne... à moins de 2 heures de Paris.

Grand confort

Ce nouvel hôtel club du Lac d'Orient, doté de 60 chambres hôtelières grand confort, est idéalement situé en bord de lac, à 200 mètres des plages de sable fin et d'un offre variée de sports et loisirs aquatiques (voile, plongée, kayak, pédalo, barque, pêche, baignade, bronzette, dégustation de glaces, sieste...).

Petites et Grandes Randonnées

Le Lac d'Orient est une petite mer, délicatement posée sur une forêt immense, à découvrir en mode randonneur : de nombreux sentiers (très bien entretenus) vous guident, dont 14 sentiers de petite randonnée (de 4 à 25 km) et 2 GR qui traversent le territoire du Parc Naturel Régional de la Forêt d'Orient.

Sur le sentier des Templiers

Un PNR très actif, dont la Maison du Parc, riche en infos et conseils, est basée à 7 km de l'hôtel club. Parmi les circuits de rando proposés par le PNR, des sentiers de découvertes thématiques. Vous pourrez par exemple marcher sur le sentier des Templiers, car vous êtes ici dans la plus grande forêt acquise par l'Ordre religieux et militaire du Temple : 1200 hectares achetés en 1225.

250 espèces d'oiseaux

Pour les enfants, le sentier du lapin est très sympa. Vous partez à la découverte du village de Mesnil-Saint-Père et d'une faune et d'une flore abondantes. Pour la faune, et particulièrement les oiseaux, cela s'explique par la présence nombreuse d'étangs, de lacs et de grandes prairies adaptés à des haltes migratoires. Ainsi trouve-t-on ici 250 espèces d'oiseaux. Notez qu'il y a plusieurs observatoires ornithologiques dans cette région.

793 espèces de champignons

Pour la flore, la diversité est tout aussi passionnante : « plusieurs centaines d'espèces se complaisent dans le parc, de la plus commune à la plus rare, de la plus aquatique à la plus terrestre, de la plus comestible à la plus belle empoisonneuse ». Et pour dire que l'écosystème est particulièrement vivant, le Parc a recensé 793 espèces de champignons.

Les grandes foires de Champagne

On peut donc passer des vacances enrichissantes à Mesnil Saint-Père, sans beaucoup bouger. Pour ceux qui ont la bougeotte, voilà le programme (ce n'est qu'un extrait) et il est bien garni ! Commençons par l'est du lac. Bar-sur-Aube est à 34 km. Ville natale du philosophe Gaston Bachelard, elle est un lieu historique des grandes foires de Champagne.

Foire aux bulles

Cette tradition des foires auboises révèle une région au croisement de nombreuses routes, un lieu stratégique. Plusieurs de ces foires subsistent. À Bar-sur-Aube, il y a la foire des rameaux (mars, fête foraine), la foire aux fromages (juin), et la célèbre foire aux bulles, foire artisanale et commerciale (septembre), avec son incontournable « village champagne ».

Sur la Côte des Bar

Les amateurs de prestigieuses bulles sont ici aux anges. Plusieurs routes touristiques vous permettent d'aller à la rencontre des vignerons, dans l'Aube, dans la Marne et un peu en Haute-Marne. Vous pouvez par exemple naviguer entre Bar-sur-Aube et Bar-sur-Seine, sur la Côte des Bar : très belle route façonnée par les vignobles, avec des points de vue magnifiques.

L'océan de champs du général de Gaulle

À Bar-sur-Aube, poussez encore un peu vers l'est et la Haute-Marne, vous arrivez à Colombey-les-Deux-Églises (à 60 km de Mesnil- Saint-Père). Une visite historique et émouvante vous attend. Vous pouvez vous recueillir sur la tombe du Général de Gaulle, flâner dans les jardins de la Boisserie, où Charles de Gaulle aimait flâner lui-même, entrer dans sa demeure, dont l'ambiance d'origine a été parfaitement préservée, et voir son bureau dont trois fenêtres donnent sur un océan de champs.

Une époque magistralement mise en scène

À ne pas louper, à Colombey-les-Deux-Églises, le Mémorial Charles-de-Gaulle. Bien plus qu'une immense croix de Lorraine, qui le signale au loin, bien plus qu'un musée sur un personnage hors du commun, vous entrez dans un lieu qui met magistralement en scène une époque (la France des années 30 aux années 70), ses modes musicales et vestimentaires, ses habitudes de consommation, ses médias, ses conflits, ses couleurs, ses parfums, ses révolutions, ses ambitions...

Amateurs de vieilles pierres

Je vous suggère de revenir à Mesnil-Saint-Père en passant par Montier-en-Der et Brienne-le-Château. A Montier-en-Der, les amoureux des vieilles pierres apprécieront l'église abbatiale Saints-Pierre-et-Paul, datant de 673. Quant aux amoureux de la photographie animalière, Montier-en-Der est pour eux « the place to be » !

Festival mondial de la photo animalière

Ce festival éco-responsable de Montier-en-Der se déroule en novembre (22e édition du 15 au 18 novembre 2018). 40 000 visiteurs se retrouvent autour de 250 exposants et 130 expositions photos. De nombreux débats et forums animent également l'événement, qui draine tous les âges (3700 scolaires y participent).

Musée Napoléon

À Brienne-le-Château (29 km de Mesnil-Saint-Père), ne contredisez pas le titre de la ville et voyez le château ! Qui, en plus, vaut vraiment le coup d’œil ! Il domine la ville de façon magistrale. Napoléon Bonaparte, qui domina la France et l'Europe de façon magistrale, lui aussi, a fait ses classes à Brienne-le-Château. Il fut élève à l'école militaire, qui abrite désormais un musée Napoléon.

La première bataille (de boules de neige) de Bonaparte

Napoléon Bonaparte va étudier à Brienne de l'âge de dix ans jusqu'à ses quinze ans. Beaucoup d'anecdotes ont été racontées sur la période champenoise de Napoléon, dont beaucoup de bêtises (qui faisaient d'ailleurs marrer Napoléon lui-même). On disait par exemple que son sens de la stratégie avait été repéré à Brienne-le-Château pendant les parties de boules de neige. Vrai ou faux, on n'en sait rien. En tout cas, Abel Gance, dans son célèbre film sur Napoléon Ier, reproduit cette bataille de boules de neige de Brienne.

Les marchés monastiques de Clairvaux

Au sud de Mesnil-Saint-Père, voici un possible parcours. Démarrez à Clairvaux, superbe abbaye cistercienne, bâtie en 1115. Nous sommes à Ville-sous-la-Ferté, à 40 km de Mesnil Saint-Père. L'ensemble architectural va certainement plaire à vos yeux. Cette ancienne abbaye n'est pas qu'un lieu de mémoire, il est toujours actif. Vous pourrez notamment goûter aux marchés monastiques (plusieurs fois par an / le prochain se déroule les 10 et 11 novembre), où sont mis en vente « des produits réalisés de manière artisanale et naturelle, provenant de dizaines d'abbayes de France et du monde entier ».

L'atelier d'Auguste Renoir

À Clairvaux, prenez la route pour Essoyes (30 km de Mesnil-Saint-Père) pour une rencontre avec Auguste Renoir. Il vivait là et peignait au fond d'un jardin, dans un atelier à l'écart « pour ne pas déranger les jeux des enfants ». Le célèbre peintre était venu s'installer dans l'Aube parce que son épouse était originaire de ce pays, mais aussi parce que les modèles étaient moins chers qu'à Paris.

Au pays du Chaource

Pour rentrer à Mesnil Saint-Père, offrez-vous un petit écart culturello-gastronomique : à Chaource. Oui, c'est ça, la ville du fromage ! À Chaource, arrêtez-vous aussi quelques instants pour admirer l'église Saint-Jean-Baptiste et sa crypte qui recèlent un chef d’œuvre : la mise au tombeau, réalisée par un inconnu, nommé « le maître de Chaource ».

Chats, chou et choucroute

Chaource a joliment fait dans le blason parlant. Sur les armes de la ville, on y voit deux chats et un ours ! Donc, rien à voir avec le chou en charpie, autrement dit la choucroute ! Pourtant, la choucroute est aussi une grande spécialité de l'Aube, deuxième producteur français après le Bas-Rhin.

Une belle gastronomie

L'Aube vous offre de multiples occasions de ripailler dans la joie et la qualité, et d'arroser vos repas avec du breuvage made in local et haut-de-gamme : choucroute, fromages, andouillettes, pommes, cidre, champagne évidemment mais aussi prunelle de Troyes et rosé des Riceys (une autre possibilité de balade : le village des Riceys est à 30 km au sud de Mesnil-Saint-Père). En allant aux Riceys, vous verrez ces splendides paysages, quasi océaniques.

Troyes, évidemment !

Incontournable d'un périple dans l'Aube : la ville de Troyes (à 25 km de Mesnil-Saint-Père), « la ville aux mille couleurs », la ville des foires, qui fut au cœur d'une Europe marchande, aujourd'hui au cœur du romantisme : « À Troyes, le romantisme s'affiche pour tous. Il ne fait aucune distinction entre les préférences et les inclinations de chacun », clament les romantiques et tolérants responsables de l'Office de tourisme.

Patrimoine bois le plus étoffé de France

L'architecture de la ville vous propose une balade entre la pierre et le bois : « Parmi toutes les villes de France et de Navarre qui ont conservé un bâti en bois de qualité, Troyes est peut-être celle qui possède le patrimoine le plus étoffé, le plus dense, le plus homogène, le mieux conservé ou le mieux restauré », dit-on à l'Office de Tourisme.

Muséophiles, à vos marques...

Les coureurs de musées vont aussi se régaler à Troyes. On trouve, dans des genres très différents, la Maison de l'outil et de la pensée ouvrière (plus de 10 000 objets et outils de métiers traditionnels), le Musée Saint-Loup (beaux-arts, archéologie, histoire naturelle), le musée MAT, comme Militaire Association Troyenne, qui regroupe des véhiculaires militaires en si parfait état que plusieurs d'entre eux participent à des défilés nationaux (14 juillet et 11 novembre) ou sont figurants dans des films.

Capitale européenne du vitrail

Ne manquez pas non plus la Cité du vitrail (l'Aube est capitale européenne du vitrail), un musée fantastique qui présente l'avantage d'exposer les œuvres à hauteur du regard. L'approche est idéale « pour aborder le vitrail sur tous les plans : esthétique, artistique, scientifique, historique et technique ».

Inventeur des magasins d'usine

Dans un registre moins symbolique, mais très intéressant tout de même, Troyes est réputée pour ses magasins d'usine, dans le domaine du textile, c'est même elle qui a inventé le concept : « la ville de Troyes est – et reste – le plus grand centre européen du genre ».

Tout autour du centenaire de l'armistice

Nous voici à quelques jours de la célébration du centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918. Pour ceux qui naviguent en Champagne et apprécient le tourisme de mémoire, il y a plusieurs possibilités de visites, dont une autour de la bataille de la Marne. C'est l'une des plus célèbres batailles de ce conflit, au cours de laquelle Français et Anglais vont repousser les Allemands qui pensaient envahir très vite la France, en passant par la Belgique.

Un menhir immense et ocre

À Mondement-Montgivroux, entre Châlons-en-Champagne et Troyes (à 100 km de Mesnil-Saint-Père), vous trouverez un monument impressionnant, relatant et symbolisant la première victoire de la Marne. Le monument est un menhir immense, de couleur ocre, de 35 mètres de haut, représentant une « borne contre laquelle la poussée de l'envahisseur a butté ».

V.H.

Partagez

+ d'articles...