Excursion dans les programmes d'été (2/3)

Ça sent l'été à plein nez, alors on s'offre un petit tour d'horizon de ce que nous préparent les villes pour les vacances. Aujourd'hui, cap sur la Bretagne, Auvergne‑Rhône‑Alpes et la Bourgogne‑Franche‑Comté, avec un minuscule aperçu de l'énorme programme estival des collectivités.

Les essentiels de Guingamp

Commençons par les visites guidées du patrimoine, grand incontournable des programmes estivaux. Vous allez me dire « oui mais ça c'est toute l'année !». OK. Mais ces visites sont parfois différentes et surtout plus nombreuses dans les périodes de vacances. Et puis surtout, l'ambiance n'est pas la même. Guinguamp a son programme de visites d'été pour « plonger dans cinq siècles d'architecture ». La Costarmoricaine développe aussi une des grandes attractions de juillet-août : les marchés du terroir, rappelant au passage une évidence, les marchés sont aussi de beaux lieux de promenade.

Les Fanfarfelues de Vitré

Direction Vitré qui a choisi de caler son principal festival à la fin de l'été. Ça réduit la concurrence (le nombre de festival en France au mois de juillet est proche de l'incalculable). Officiellement, « c'est pour que la rentrée se fasse... en fanfare ! » après avoir fanfaronné au festival de fanfares, dont le titre est joliment brodé : « Fanfarfelues ». A propos de broderies, faites un tour des promos sur le net des festivals d'été et de leurs titres, c'est une balade sympa et vous allez cueillir des perles.

À Vichy, Aurillac et La Chaise-Dieu

L'été, on reçoit. Pour les villes, c'est donc l'occasion de mettre les petits plats dans les grands et d'établir une programmation plus fournie. Du 24 juin au 7 octobre, l'opéra de Vichy vous invite à « une saison en été », que son directeur artistique promet « éblouissante ». Puisqu'on est en Auvergne, n'oubliez pas deux grands rendez-vous internationaux : le festival de théâtre de rue, fin août à Aurillac, et le majestueux festival de musique, et de fin août, de La Chaise-Dieu (photo).

L'incroyabilicieux anniversaire lyonnais

Est-ce une impression ? Il semble que les anniversaires soient plus festifs en été. On ira vérifier à Lyon. « Voilà un demi-siècle que l'école de loisirs propose aux enfants des livres audacieux et impertinents. Jusqu'au 21 août, la bibliothèque municipale de Lyon a saisi l'opportunité du cinquantenaire de l'école pour en dévoiler l'histoire et la légende et présenter les coulisses de cette maison d'édition-jeunesse indépendante, parmi les plus importantes et les plus secrètes »

À Sens... unique !

La Bourguignonne Sens (dont le slogan est au poil : « Sens, unique ! ») rappelle que les programmes estivaux ont l'avantage de rallonger les journées. En vacances, on vit beaucoup la nuit, on mange tard, on traîne le matin. Le nombre de marchés, foires, randos ou expositions nocturnes est monumental. Sens produit une course vélo nocturne le 30 juin prochain : un signal de l'été dans les starting-blocks.

Pass dégustation à Dole

De nombreuses villes vous offrent un programme estival mitonné avec des partenaires, souvent les commerçants et artisans. À Dole, dans le Jura, la saison d'été s'achèvera sur un week-end gourmand (22, 23 et 24 septembre) ; là, c'est plus qu'un signal, c'est une invitation à démarrer l'automne en forme. Pendant trois jours, vous déambulerez en dégustant ici ou là les produits locaux. Et si vous êtes munis du Pass dégustation, vous pourrez « accéder à l'excellence, avec les meilleurs restaurateurs, artisans et producteurs ».

Partagez

+ d'articles...