La bible des statistiques du tourisme

C'est un document de prime abord indigeste, avec plein plein de chiffres... On apprend pourtant beaucoup de ce Mémento du tourisme publié chaque année par la Direction Générale des Entreprises. « La dernière petite bible des statistiques du tourisme a été diffusée et elle est une véritable mine d'informations », lisait-on il y a quelques jours sur le site de la fédération des Offices de Tourisme.

198 millions de voyages

On le sait bien – mais ça fait du bien de le rappeler ! – la France demeure cette année encore la destination mondiale préférée, avec 85 millions d'arrivées de touristes internationaux sur notre territoire (elle ne se place qu'au 4e rang mondial en termes de recettes). Autre chiffre dont la France peut s'enorgueillir – cocorico ! - les Français ont réalisé 198,8 millions de voyages, dont près de 9 sur 10 en France métropolitaine.

Paris, reine du monde

Mistinguett peut continuer à chanter « Paris c'est une blonde, Paris plaît à tout le monde, Paris reine du monde... », car en entrant dans les détails de la liste des « monuments, sites culturels et récréatifs les plus fréquentés en France », on tombe sur un constat clair : Paris et l’île de France raflent les bonnes places. Sur les 70 sites répertoriés, les six premiers sont franciliens : 1- Disneyland (15 millions d'entrées) ; 2- le musée du Louvre (8,4 millions) ; 3- la Tour Eiffel (7 millions) 4- le château de Versailles (5,9 millions) ; 5- le musée d'Orsay (3,5 millions) ; 6- le centre Pompidou (3 millions).

Le Puy-du-Fou en tête des provinciaux

Le site vendéen du Puy-du-Fou, avec 2 millions d'entrées, fait la course en tête des sites provinciaux (il est 7e au niveau national). Suivent des lieux touristiques dont le succès ne se dément pas : le parc Astérix de Plailly, dans l'Oise (9e), le cimetière américain d'Omaha, à Colleville-sur-Mer, en Normandie (13e), le château des ducs de Bretagne à Nantes (16e) ou l'abbaye du Mont Saint-Michel (18e).

Le plus beau zoo de France est 20e

Prendre sa loupe et se laisser glisser plus bas dans le tableau réserve quelques belles surprises. On y repère des endroits relativement méconnus au plan national, mais qui tirent remarquablement leur épingle du jeu. C'est le cas du ZooParc de Beauval, à Saint-Aignan dans le Loir-et-Cher. « Le plus beau zoo de France » (je les cite), régulièrement classé parmi les dix plus beaux zoos du monde, décroche un 20e rang national. Ce zoo fait un joli saut : 1,1 million d'entrées l'an dernier contre 600 000 en 2011. On peut aussi citer la citadelle de Blaye, en Gironde, qui fait irruption dans le top-70 national : depuis 2011, elle a plus que doublé son nombre d'entrées (400 000 l'an dernier).

Quelles sont les clés de la réussite ?

Comment expliquer les variations, les succès des uns, les déboires des autres ? Ceci n'est pas uniquement lié à la qualité et à l'intérêt du site en lui-même. L'Office de Tourisme du Rhône publie un document très intéressant dans lequel ses responsables expliquent « les clés de la réussite », parmi lesquelles l'évolution de la scénographie, l'accessibilité pour les personnes handicapées, les tarifications ou la communication multicanal.

Photo : ZooParc de Beauval

Partagez

+ d'articles...