Offrez-vous des vacances de légende !

Pour un week-end, ça va être un peu chaud, mais pour une quinzaine c'est top : faites le tour de France des légendes de l'Histoire et autres bizarreries géologiques et géographiques. Il y en a dans toutes les régions. Voici ma petite sélection. On démarre en Normandie, à l'abbaye cistercienne de Mortemer (Eure). Le lieu est touristique et un musée y a élu domicile, mais...

Les fantômes des moines en Normandie

...de multiples rumeurs circulent sur cet endroit baptisé « abbaye la plus hantée de France ». Quatre moines notamment, assassinés sous la Révolution, fréquenteraient encore Mortemer. On dit aussi qu'une dame blanche apparaît et qu'un petit bonhomme en forme de chat se balade. Pas sérieux tout ça ? Sans doute. Cela n'a pas empêché les sites internet dédiés au paranormal (et même TF1, en 1993, dans son émission Mystères) d'en faire leurs choux gras... et de renforcer la notoriété de ce joli coin de Normandie.

Le château le plus hanté de France en Poitou‑Charentes

Il y a aussi le château le plus hanté de France. Pour le découvrir, il faut que opériez une descente en Poitou‑Charentes, à Fougeret (Vienne). « Bruits étranges, rires d'enfants, tableaux qui se décrochent des murs, portes qui claquent, silhouettes blanches » et tout le toutim auraient été constatés (j'ai eu un prix de gros sur les verbes au conditionnel !) et quelques médiums auraient rappliqué pour tailler le bout de gras avec les esprits. Sans succès.

L'homme au masque de fer en PACA

Puisqu'on parle de château, vous ne pouvez pas faire l'impasse sur une virée en région PACA, sur l'île Sainte‑Marguerite. Navigue ici l'un des plus grandes mystères de notre histoire. Je passe sur la légende des dragons qui seraient partis de là pour atterrir à Draguignan (qui tiendrait son nom de ceci). Le plus sérieux, c'est cette histoire de l'homme au masque de fer, prisonnier anonyme du château à la fin du XVIIe siècle et masqué pour que personne ne le reconnaisse. Caché, et pour cause...

Connaissez-vous Louis XIV et demi ?

Il n'est pas impossible que cet homme au masque de fer ait été le frère jumeau de Louis XIV, lequel Louis XIV n'était pas super emballé à l'idée que Louis quatorze-et-demi vienne un jour réclamer son morceau de trône. C'est fou comme ils ne sont pas partageurs dans ce monde là.

Drôles d'arêtes en Rhône-Alpes

On fait un petit saut à Lyon car ce qui se passe en sous-sol est exceptionnel. Ce qu'on appelle « les arêtes de poisson » est l'ensemble du réseau de galeries souterraines. Beaucoup de monde s'est penché sur cette histoire sans jamais éclaircir l'objectif réel de ce réseau. Ici, on a déduit qu'il s'agissait de cacher le trésor des Templiers. Là, on a conclu à un immense réfrigérateur, une cave à vivres. Toute la lumière n'a pas encore été faite sur cet aspect de la ville des lumières (admirez le jeu de mots !).

Énigme caverneux en Pays de Loire

On se rend maintenant dans le Maine-et-Loire, près de Saumur, à Dénezé-sous-Doué (bé oui, ce nom ne doit pas être facile à porter tous les jours !). Allez voir, vous allez dégoter ce qui est l'une des cavernes les plus énigmatiques de France. Personne ne sait qui a sculpté dans la pierre ces 400 statues. « De simples tailleurs de pierre, des artistes contestataires, des guérisseurs invoquant de puissantes forces telluriques ? », se demande un internaute. Je n'en sais fichtre rien mon ami.

Les 3000 menhirs de Carnac

Ce n'est pas qu'ils soient 3000 qui étonne le plus, encore que la vision de l'ensemble est plus que surprenante. Mais on aimerait bien savoir qui, quand et comment a été organisé l'alignement : « les alignements regroupent 12 rangées convergentes de menhirs qui s'étendent sur plus d'un kilomètre, avec les restes de cercles de pierres à chaque extrémité ». Ce secret est à découvrir à Carnac, dans le Morbihan, dans les coins de Quiberon.

Un sacré champ en Lorraine

On sait que la Lorraine, particulièrement les Vosges, est très agricole et parsemée de milliers de champs. Mais celui-ci, à Barbey-Seroux, au cœur d'un triangle Epinal-Gérardmer-Saint-Dié, est un casse-tête pour les scientifiques. Comment ce chaos rocheux, appelé « champ de roches » (photo) a-t-il pu se constituer ? Cette « rivière de roches, longue de 400 mètres, large de 40 mètres, profonde de 7 à 8 mètres » continue d'intriguer touristes et randonneurs, français et étrangers.

Partagez

+ d'articles...