Connaissez-vous le valentinage ?

Dans la fondation de la Saint-Valentin, les Anglais ont tiré vite. Au XIIIe siècle, ils font de Valentin le saint-patron des amoureux parce que sa fête, le 14 février, se déroule au moment où les oiseaux entament la saison des amours. Se crée alors une série de danses où les couples de danseurs sont définis par tirage au sort. Ces danses s'appellent, je vous le donne en mille Mimile : les valentinages.

La version coquine, made in Nord de la France

Mais le valentinage signifie aussi le libertinage. Cette version coquine du valentinage nous vient du nord de la France et était réellement une coutume jusqu'au XIXe siècle. Un jour dans l'année, le 14 février, les femmes avaient droit de choisir librement un galant, « un Valentin », généralement un célibataire, et elles pouvaient aller batifoler avec. Les maris étaient au courant (pas sûr qu'ils prenaient ça de gaieté de cœur). Il y a une chanson de l'époque qui rappelle cette tradition, où la femme fredonne à son jules officiel : « vous m'aurez demain, cette nuit est à mon amant ».

V.H.

Dans le nord de la France, découvrez le village vacances Stella Maris

Partagez

+ d'articles...