Légendes et traditions : drôles de santons

Les légendes et traditions se baladent en France par milliers. Jadis, les unes animaient les villages, les autres occupaient les soirées d'hiver. Voici quelques pages de ce lumineux roman français.

Les Caganers catalans

Tout le monde connaît les santons de Provence, ces figurines en plâtre, peintes et représentant les acteurs de la Nativité, ainsi que de nombreux métiers provençaux. Leur origine est liée à celle des crèches de Noël. Pour les crèches vivantes, on fixe leur début au XIIIe siècle, en Italie. Pour les autres, avec des personnages en cire ou en bois, il faut remonter moins loin, au XVIIIe siècle à Marseille.

Mais connaissez-vous la particularité des crèches de la Catalogne ? On ajoute dans la crèche, planqué dans un coin, un Caganer (traduisez un « chieur » qui effectivement est en train de faire caca, d'où le fait qu'il soit caché). Ces hommes (et désormais ces femmes) sont accroupis, « répondant aux besoins physiologiques en plein air ». « On dit que ne pas le mettre dans la crèche porte malheur dans la maison parce que leurs selles fertilisent la terre et apportent chance et joie pour l'année à venir ».

Le Père (et la mère) la colique

Bien que ce ne soit pas la même origine, on parle parfois en France du « Père la Colique » pour évoquer le Caganer. Aujourd'hui, la tradition est devenue un véritable business. Les Caganers, à l'origine coiffés d'un béret catalan et fumant la pipe, ont pris des formes et visages très divers et sont vendus sur toute la planète ; l'entreprise qui les fabrique, manuellement, est à Gérone, à 60km au sud de la frontière franco-espagnole.

Bowie, E.T., Trump, Simpson...

Vous trouvez le Caganer Pape François, Marylin Monroe, E.T., Spok, Simpson, Donald Trump, Thérésa May, Emmanuel Macron, David Bowie, Madonna, Mick Jagger... « Parmi les créations les plus récentes : la famille royale d'Espagne en humble posture ». Les figurines sont très fidèles et tous les personnages ont en commun qu'ils montrent leurs fesses et satisfont un besoin naturel. Voilà qui renvoie à une autre explication de l'origine de ces figurines, appelant chacun à l'humilité. Riches et puissants, humbles et faibles, par les water-closets, tout le monde passe. Pas de passe-droit.

Découvrez dès maintenant toutes nos offres de séjours dans les Pyrénées

Partagez

+ d'articles...