Jean Moulin et le Finistère

Pendant tout l'été, revisitez la France à travers le parcours de 35 personnages de notre histoire. Voici la réponse à la question numéro 1.

Grand patriote et républicain, Jean Moulin est surtout connu pour son action déterminante dans l'unification des réseaux de résistance sous l'occupation nazie.

Pour les amateurs de tourisme historique ou de mémoire, plusieurs parcours dédiés à Jean Moulin existent, notamment à Lyon et dans sa ville natale de Béziers (à une cinquantaine de kilomètres du Village Club Thalassa.

Si vous êtes en vacances à l'Hôtel Club de Ker Beuz, à Trégarvan dans le Finistère, vous êtes aussi sur un territoire que Jean Moulin a beaucoup fréquenté. Il fut, pendant trois ans, sous-préfet de Châteaulin (à 15 km de Tregarvan). Jean Moulin se baladait souvent dans la région et se disait « fasciné » par les paysages bretons. Il affectionnait particulièrement Locronan, Concarneau ou Huelgoat, qu'il appelait « la Savoie de la Bretagne ».

Pour bien marcher dans les pas de Jean Moulin le Breton, il est vivement recommandé d'aller flâner à Quimper, pays natal de son ami Max Jacob, ou à Camaret-sur-Mer où Jean Moulin aimait aller visiter le poète Saint-Pol-Roux. Le splendide manoir de Saint-Pol-Roux fut occupé par les Allemands et bombardé par l'aviation alliée, en 1944, quelques jours avant la libération de Camaret. On peut voir encore les vestiges de cette immense bâtisse sur la falaise de Pen Hat.

Partagez

+ d'articles...