La nature est artiste

Cinq villages vacances Cap France vous accueilleront au salon Tourissima, du 26 au 28 janvier. Avant de les retrouver à Lille le week-end prochain, on s'invite dans leur univers. Comme tous les villages vacances Cap France, ils bordent de hauts lieux du patrimoine naturel français. Nous voici dans le Gers et le Cantal, autour des villages vacances Le Hameau des Étoiles et La Châtaigneraie.

À la découverte du land art

Il en est ainsi de nombreuses régions françaises, intimement liées à un plat, un objet, un dicton, une histoire... On dit du Gers, à juste titre, qu'on y va pour son bien-vivre, bien-manger, bien-boire. Nombre de volailles ont bâti cette réputation, mais ce n'est pas tout. Pour les amateurs de land art, cette région est un joli hors d'oeuvre.

Musée géant et gratuit

Le land art considère la nature comme un cadre ou une scène, et plus seulement comme un sujet ou un objet. Les œuvres sont généralement construites à base de matières naturelles : le bois, la terre, l'eau... Certains artistes ont épousé ce style par attrait pour la nature, sa splendeur, son authenticité, son immensité. Il y a aussi ceux qui vous disent qu'ils s'y sentent plus libres, comme dans un musée gratuit et géant, sans contraintes d'horaires et de systèmes d'alarme.

Japonaise attitude

Plusieurs destinations vous sont proposées dans le Gers. À Villefranche, à 50km au sud de Fleurance (où se tient le village vacances Le Hameau des Étoiles), vous allez découvrir un yané (un toit, en japonais - voir photo), posé près d'un parcours de randonnée. C'est l’œuvre de l'artiste japonais Teruhisa Suzuki, qui signe aussi un kazé (le vent) à Saint-Elix-d'Astarac. Celui-ci représente un immense cyclone, fait de branchages, au cœur de la forêt.

Passe-moi le ciel

Le Gers est également réputé pour son ciel. Vous avez ici la possibilité de vous offrir un séjour quasi dédié à son observation. Ce ciel est artiste, magnifique, cumulard, peintre, sculpteur, comédien à ses heures perdues. Et cette prestation des étoiles vaut bien des tableaux de maître. Notez que le village vacances Le Hameau des Étoiles dispose d'un dôme d'observation et vous propose des soirées pour découvrir l'astronomie (à des tarifs qui, eux, ne sont pas astronomiques !)

La châtaigneraie cantalienne

De Fleurance, pour rallier Maurs-la-Jolie et son village vacances de la Châtaigneraie, vous pouvez prendre une route en forme de W penché. Vous passerez donc par Toulouse, Montauban, Albi, Cahors, Rodez et Figeac. Vous arriverez à Maurs-qui-porte-si-bien-son-nom où des milliers de beautés, sur terre et dans le ciel, vous attendent, dont la châtaigneraie cantalienne.

Le pain des pauvres

Bien que portant ce nom, cette châtaigneraie n'est pas exclusivement cantalienne (ni exclusivement productrice de châtaignes), le Lot et l'Aveyron la revendique aussi, et on les comprend. Cette châtaigne du sud Cantal, jadis nommée « le pain des pauvres », est tout ça à la fois : produit-phare, invitation à déguster (elle est riche en goûts), étendard, prétexte à balade, ressource économique...

À la foire de Morjou

Elle est aussi une tradition, comme le rappelle Jean-Pierre Vigier, producteur à Maurs : « Le châtaignier, c'est une noblesse. Il ne faut pas oublier le monde que ça a sauvé, par ici. On mangeait de la châtaigne jusqu'à la fin mars, on engraissait le cochon avec », explique-t-il au site auvergne-tourisme.info.

Pour ceux qui ont l'horizon dégagé et l'agenda organisé, notez que la Fièira de la Castanha (foire de la châtaigne) a lieu à Morjou (à 15km de Maurs) les 20 et 21 octobre 2018...

Crédit photo : Tourisme Gers

Partagez

+ d'articles...