Au Pic du Midi

On fait le tour cette semaine des alentours des villages vacances présents au Salon International Tourisme & Loisirs. Il aura lieu ce week-end à Rennes. Pour l'heure, nous voici au Pic du midi, non loin du Domaine de Pyrène, situé à Cauterets, au sud de Tarbes. Saint-Valentin oblige, on va d'abord aller roucouler sur une drôle histoire d'amour pyrénéenne.

Pyrène aimait Hercule

Pyrène, la fille du boss de la peuplade des Bekrydes, était très jolie. Très amoureuse aussi d'un certain Hercule. Pas Poirot, l'autre, le tout musclé auquel on avait confié douze travaux. Hercule (ou Héraclès, tout dépend dans quelle mythologie vous naviguez) lui aussi était raide dingue de la jeunette. Sauf qu'il est appelé un jour pour un travail. Amoureux, mais consciencieux, il enfile son bleu et part au turbin.

Le nom de Pyrénées

Pyrène pleure, s'enfuit, est massacrée par un ours. Hercule entend au loin ses cris, revient, pleure à son tour, lui offre pour tombeau une grotte de Lombrives (Ariège) et lui déclare : « ces montagnes dans lesquelles tu dors pour l'éternité s'appelleront désormais Pyrénées ». Notez que cette version étymologique du mot Pyrénées n'est qu'une parmi d'autres.

Chatouiller les étoiles

Cette grotte, enfouie sous la légende, est bien réelle. Elle est l'une des plus vastes d'Europe. Si vous êtes en vacances au Village Cap France Le domaine de Pyrène, la grotte est un peu loin (plus de 200 km), je vous recommande plutôt de prendre de la hauteur et d'aller chatouiller les pieds des étoiles sur le Pic du midi.

Un panorama de ouf !

De loin, on croit que ce Pic est un simple pic, avec un chti balcon d'où l'on cueille la plus belle vue sur la chaîne des Pyrénées. Vous verrez que c'est bien plus que ça, c'est en fait un petit village qui est perché à 2900 mètres d'altitude et accessible à tous grâce à son téléphérique.

Que faire là-haut ?

D'abord, profitez bien de l'ascension, c'est déjà tout un programme ! Arrivé au sommet, savourez les belvédères d'une nature très généreuse. De chez eux, c'est un ensemble de 300 kilomètres de chaînes de montagnes que vos lunettes de soleil vont attraper. Réchauffez-vous ensuite au musée le plus haut d'Europe, où vous découvrirez notamment l'histoire de ce lieu.

Bergers, pèlerins, astronomes à la conquête du Pic

L'histoire est grandiose, quasi romanesque, et puise dans la vie de bergers, de colporteurs, de pèlerins ou d'astronomes, mais aussi dans la mythologie. Car j'ai oublié de vous dire ça : Pyrène et Hercule avaient enfanté d'un python, long d'une trentaine de kilomètres, sa tête étant à Gavarnie et sa queue au Pic du midi.

1870, création de l'observatoire

Dans la vie réelle, ce sont les chasseurs et les bergers qui seront les premiers à grimper sur le pic. Viendront bien plus tard les astronomes, au début du 18e siècle. L'un d'eux peaufinera là-haut, en 1706, ses observations de la couronne solaire. En 1870, un observatoire est bâti. Des travaux de terrassement, pour réaliser une plate-forme, interviendront vers 1875.

1952, premier téléphérique

En 1907, le premier télescope est installé, l'un des plus puissants du monde. Grâce à cette machine, les scientifiques pourront démentir la thèse de canaux sur Mars. Ainsi, le site du Pic du midi va asseoir sa réputation dans l'univers scientifique mondial. Quant au premier téléphérique, c'est en 1952 qu'il équipera le site.

Dernière nouveauté : accrochez-vous !

En visite sur le Pic, n'oubliez pas de profiter du restaurant et du planétarium : « assis dans de confortables fauteuils inclinés, vous serez emportés dans des voyages à la découverte des étoiles et bien plus encore ! ». La dernière création a été inaugurée il y a quelques jours. Installée au nord du Pic, il s'agit d'un « ponton dans le ciel, hyper belvédère métallique de 12 mètres avançant dans le vide » (photo). Les pris de vertige sont priés d'attendre au bistrot !

V.H.

Crédit Photo : Pic du midi

Partagez

+ d'articles...