Promenons-nous dans les mémoires

En ce surlendemain de commémoration de l'armistice de la Première Guerre mondiale, arrêtons-nous un instant sur ces lieux, par milliers en France, où l'on peut allier le souvenir, l'attention à nos ancêtres, la connaissance et la découverte de sites émouvants, aux paysages souvent très beaux.

Le web est bon conseiller en matière de parcours à découvrir, je vous signale notamment le site Chemins de Mémoires qui recense les musées, les monuments, les nécropoles et les parcours de mémoire en FranceAucune région n'est évidemment zappée dans ce large tour d'horizon du tourisme de mémoire.

Par exemple, en Auvergne-Rhône-Alpes, le mémorial Jean-Moulin vous accueille à Lyon. Il est installé à l'endroit même (à l'époque, en juin 1943, c'était le cabinet d'un médecin) où Jean Moulin et une partie de son état-major furent arrêtés par la gestapo.

« C'est un lieu symbole, un lieu de mémoire civique mais aussi un lieu d'avenir » écrit le rédacteur du site, lequel nous indique également la maison natale du maréchal Foch, à Tarbes : « cette belle demeure de style bigourdan, située au cœur de la cité, dans le quartier historique, rassemble des souvenirs du maréchal et de sa famille ».

Et que disait-il, à propos de mémoire, ce commandant en chef des forces alliées pendant la Première Guerre mondiale ? Il nous disait ça, qui résonne encore aujourd'hui : « un homme sans mémoire est un homme sans vie. Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir ».

Photo : carte postale de la maison natale de Foch, en 1900

Partagez

+ d'articles...