Tout autour d'Ubaye-Serre-Ponçon

Classé 4 étoiles, le village vacances de Rechastel est perché à près de 1000 mètres d'altitude, à Ubaye Serre-Ponçon. La vue qu'il offre sur le lac du même nom est fascinante. À quelques minutes des stations de ski (Praloup, Sauze, Montclar), bercé tantôt par la beauté de l'hiver et la douceur de l'air méditerranéen, embrassé par les montagnes, subjugué par des horizons uniques, Ubaye-Serre-Ponçon est un mélange exceptionnel.

Chercheurs d'émotions

Nous sommes ici au point d'union des Alpes de Haute-Provence et des Hautes-Alpes, là où l'Ubaye se jette à l'eau du lac puis se marie à la Durance. L'Ubaye a donné son nom à une vallée où déferlent les richesses, du lac jusqu'au-delà de Barcelonnette. Elle donne aussi des occasions variées de pratiquer les sports d'eau-vive (rafting, kayak). Le fait que cette rivière ne compte aucun barrage, de sa source à son embouchure, en fait même un lieu idéal et convoité par les chercheurs d'émotions.

Du sport en veux-tu, en voilà !

L'offre de pratiques sportives, pour tous les niveaux, en solo, duo, multo, est l'un des nombreux points forts de Rechastel : rando, kayak, stand-up paddle, parapente, parachute... sans oublier la pêche, qui se pratique sur le Lac de Serre-Ponçon à toutes les saisons. Ce lac immense, où l'on pêche d'innombrables idées de sorties et de loisirs, procure également de fortes émotions aux amateurs de tourisme historique... et technique.

Le génie des hommes

Bâti dans les années 50, le barrage du Lac de Serre-Ponçon est le résultat d'un projet gigantesque. « C'est l'un des derniers grands travaux pharaoniques de France », explique le directeur du village vacances de Rechastel, Stéphane Auger. C'est le génie des hommes que l'on visite en voyant ce lieu. Ses chiffres donnent le tournis : 630 m de long, 124 m de haut, 630 m de largeur au pied du barrage et 10 m à sa crête. Un autre chiffre, un dernier pour la route : sa mise en eau a duré un an et demi !

Un petit village artisan dynamique

À Ubaye-Serre-Ponçon, le génie des hommes (et des femmes!), c'est aussi l'artisanat et le commerce local et rural. « Ubaye-Serre-Ponçon est un petit village artisan très dynamique », souligne Stéphane Auger. La commune, de 730 habitants, compte un nombre de commerçants et d'artisans à faire rougir (pâlir, plutôt) de jalousie bien des communes. Ubaye-Serre-Ponçon abrite un atelier de fromages artisanal, des producteurs de petits fruits, de viandes et charcuteries, un fabricant d'articles en cuir, une épicerie, un salon de coiffure, un atelier de retouches, etc.

Chef d’œuvre de la nature

Mais ce génie des hommes, qu'ils enfantent des lacs ou façonnent des saucisses, n'aurait pas la même ampleur, la même saveur, s'il n'était inspiré par le génie de la nature. On peut, sans barguigner, décerner le titre de chef d'oeuvre à ce village et cette région d'Ubaye-Serre-Ponçon. Notez qu'on navigue ici entre deux grands Parcs Nationaux, celui du Mercantour et celui des Ecrins.

Village vacances totalement rénové

Évidemment, vous pouvez vous la couler douce et demeurer au village vacances, fréquenter les espaces de détente (spa, piscine, sauna...), de rencontre et de partage. Le village vacances de Rechastel, l'un des principaux acteurs économiques de la région, a été totalement rénové en 2017. Il y a une autre manière de prendre son pied... en prenant ses pieds et en parcourant les alentours du village.

Au Muséoscope

À Rousset (à 13 km de Rechastel), vous trouvez le fabuleux Muséoscope du lac de Serre-Ponçon, « très abouti », nous dit Stéphane Auger. L'espace relate notamment l'histoire de la construction du barrage et des villages engloutis.

Musée du miel, unique en Europe

À ne pas manquer, à Rousset également, le Naturoparc Apiland. Cet espace, qui a accueilli plus de 250 000 personnes en 13 ans, est « un outil productif, pédagogique et culturel, à l'attention des enfants comme des adultes. Les visites sont conçues pour éveiller la curiosité, privilégier le questionnement et sensibiliser au monde vivant », expliquent les responsables de ce musée du miel.

Patrimoine du XXe siècle

Savines-le-Lac (27 km de Rechastel) est de ces communes dont l'architecture a naturellement évolué, suite à la construction du barrage et aux engloutissements de villages. Si bien qu'une part de son patrimoine est classé « patrimoine du XXe siècle ». C'est le cas de son église, consacrée en 1962. Elle reflète l'image surprenante d'un navire, le clocher et la croix faisant figures de proue.

Curieuses demoiselles

Le Sauze-du-Lac, de l'autre côté de l'embouchure de l'Ubaye, est intéressant, sans doute d'abord pour ses « demoiselles coiffées ». Non, ce n'est pas un concours de Miss Alpes, ce site abrite une curiosité géologique : « les demoiselles coiffées » sont de grandes cheminées calcaires élancées vers le ciel (phénomène d'érosion). Pourquoi dit-on « coiffées » ? Par une opération trop longue pour l'expliquer ici, l'eau remonte dans la colonne et produit une végétation au sommet de chaque cheminée. Tout cela est étonnant et vous file un excellent prétexte de rando.

Les Mexicaines de Barcelonnette

Parmi les curiosités de la région, il faut s'attarder sur l'ensemble de villas mexicaines éparpillées sur la vallée (essentiellement à Jausiers et Barcelonnette, à 35 km de Rechastel). L'architecture de ces larges, hautes, somptueuses, fantaisistes ou fantastiques bâtisses est remarquable. Leur présence tranche avec le paysage et vous livre un étonnement, puis un ravissement. Leur histoire est aussi passionnante. Ce sont des habitants de la vallée de l'Ubaye, partis faire fortune au Mexique, qui sont revenus au milieu du XIXe siècle et devenus bâtisseurs de cette curiosité.

Et puis Gap, Embrun...

Il est impossible de détailler toutes les possibilités de découverte. N'oubliez pas toutefois un petit saut à Gap (à 30 km de Rechastel), dans son chouette cœur de ville où l'on devrait vous rappeler que la grande histoire napoléonienne, et accessoirement la « Route Napoléon », passent par là.

L'abbaye de Boscodon

De l'autre côté du lac, voici Embrun (44 km de Rechastel) et sa cathédrale Notre-Dame-du-Réal (pas celui de Madrid !). Elle est « l'un des plus remarquables monuments des Alpes dauphinoises » (c'est le ministère de la Culture qui vous le dit), « associant shiste noir et calcaire blanc ». À quelques kilomètres au sud, à Crots, voyez la splendide abbaye de Boscodon (art roman) dont « l'architecture s'inspire de la nature »... comme beaucoup de monde ici.

V.H

Découvrez dès maintenant le village vacances Cap France Réchastel

Partagez

+ d'articles...